Nouveautés Can-Am SSV 2021

Gros programme sur la vaste gamme SSV MY21 chez Can-Am. Le Maverick X rs Turbo RR embarque toujours plus de technologie et le nouveau Traxter Pro devient le pick-up tant attendu !

 

Comme nombre de ses confrères, Can-Am se concentre sur le développement des SSV. Le constructeur québécois repousse les limites déjà élevées de son hyper sportif Maverick X rs en lui offrant des suspensions semi-actives « Smart-Shox ». Derrière cette appellation technologique, que nous allons vous expliquer en détails, Can-Am compte autant améliorer la performance que le confort, deux vertus intimement liées aussi bien en loisir qu’en compétition ; domaine où les Maverick excellent, notamment au Dakar. Mais la firme outre-Atlantique n’oublie pas un segment de marché dans lequel elle s’est fortement impliquée ces dernières années. Plusieurs véhicules utilitaires tout-terrain de la famille Traxter prennent l’extension « XU » – comme certains quads Outlander – tandis qu’un nouveau Traxter PRO viendra compléter une famille de 11 machines, dont six sont homologuées.

Maverick Turbo RR X rs

A tout seigneur, tout honneur, les 195 chevaux du Maverick X rs Turbo RR bouillent d’impatience sous la pédale d’accélérateur ! Contrairement à 2020, Can-Am n’ajoutera pas de purs-sangs à son SSV de pointe. Les 23 unités supplémentaires imputées l’an passé sont largement suffisantes pour s’extraire du peloton, les ingénieurs se sont penchés sur le comportement dynamique du X rs. Afin de repousser les limites de cette véritable bête de course, Can-Am lance la technologie « Smart-Shox » qui augure une suspension auto-ajustable ; une première dans le segment SSV. Pour cette évolution majeure, Can-Am a collaboré avec le spécialiste Fox pour mettre au point un calculateur récupérant les données de 9 capteurs. Ces derniers, répartis sur le châssis et les suspensions, analysent la position et la vitesse des roues, ainsi que leur direction jusqu’à 200 fois/seconde ! Ainsi, en l’espace de 17/1000e de seconde, ce système complexe est capable de faire varier la dureté de l’amortissement, les capteurs analysant à la fois la compression et la détente des amortisseurs Fox Podium 2.5 avant et 3.0 arrière. Les débattements AV/AR sont de 559 et 610 mm ! Cette prouesse technologique apporte une stabilité hors pair au Maverick X rs Turbo RR dans toutes les phases de pilotage pour un surcoût de 1700 € par rapport au modèle X rs “Triple Black” (33499 € contre 31799 €). Ce Maverick X rs SA modèle 2021 se distingue d’ailleurs par un coloris exclusif Sable/noir/rouge.

De plus, le système Smart-Shox s’adapte aux 3 modes de conduite choisis par le pilote : Confort / Sport / Sport +. Le roulis en virage est ainsi mieux maîtrisé, de même que les variations d’assiette (accélérations, freinages, etc.). Cette technologie Smart-Shox devrait également empêcher le talonnage des suspensions en fin de course de l’amortisseur, un gage de fiabilité pour l’ensemble du châssis. Elle signe également la fin des longues séances de réglage des suspensions ! Parallèlement, à cette avancée, ces Maverick hyper-sportifs bénéficient d’une nouvelle conduite d’admission d’air de la transmission CVT permettant de diminuer le niveau sonore de 4 dB à 5200 tr/mn. Pour les adeptes de barres à LED et autres accessoires gourmand en énergie, un nouvel alternateur de 850 W assurera une meilleure alimentation. Concernant le reste de la gamme sport-loisir, de nouveaux coloris apparaissent sur les Maverick Trail (rouge ou bleu Octane) alors que les Maverick Sport font tir groupé sur le Triple Black.


Traxter PRO HD10

Restons dans le segment utilitaire avec le nouveau Traxter PRO HD10. Ce SSV à vocation professionnelle adopte un nouveau châssis long en acier double phase plus léger et renforcé. L’empattement passe à 293 cm, soit une augmentation de quelque 82,5 cm ! La largeur des voies n’est pas en reste avec une valeur de 162 cm obtenue par des bras incurvés améliorant la garde au sol (33 cm). Avec sa puissance de 82 chevaux et son couple titanesque de 93 Nm, le Traxter PRO HD10 n’aura aucun mal à déplacer des charges élevées dans sa longue benne rapidement transformable en plateforme de chargement de 183 x 137 cm ! Elle permet d’intégrer des accessoires spécifiques Can-Am grâce au système de fixation rapide LinQ. Un rangement exclusif à double accès offre un gros volume de 316,5 litres. La transmission est dérivée des Maverick sportifs avec un système de réponse rapide QRS, une ventilation optimisée avec protection électronique de la courroie, alors qu’un nouvel étalonnage de la CVC abaisse le régime moteur de 500 tr/mn pour diminuer encore le niveau sonore. En complément, un tablier plus épais et un nouveau système d’échappement rendront le Traxter PRO HD10 toujours plus silencieux. Un nouveau différentiel arrière devrait parfaitement convenir au mode “Gazon” pour se déplacer sur les surfaces sensibles sans marquer le sol. Les suspensions n’annoncent confortables avec près de 280 mm de débattement. Réservé exclusivement à un usage professionnel, il n’est pas homologué pour un usage routier. Il sera disponible, comme tous les SSV 2021 dès cette mi-septembre, au tarif de 20999 €.


Traxter Base et Traxter XU

Peu de changement dans le reste de la gamme Traxter. Comme annoncé en préambule, les anciens modèles PRO s’appelleront désormais « XU » ; cette extension étant maintenant réservée au seul Traxter PRO HD10 à châssis rallongé que nous venons de détailler. Les HD5 et HD8 « Base » – respectivement 38 et 50 chevaux – restent au catalogue 2021 dans un unique coloris Vert à 13299 € et 16099 €. Et toujours en version homologuée Tracteur T1b limitée à 60 km/h. Les Traxter HD10 gagnent 5 cm en largeur de voies en passant de 62 à 64 pouces. Dans un élégant coloris Hyper Silver, le HD10 XU sera commercialisé 21399 € et le Traxter Max HD10 DPS 23199 € avec son certificat T1b. Nous vous proposerons d’ailleurs tout prochainement un essai de ce véhicule à 6 places.

 

Liste des concessionnaires

 

(Liste non exhaustive)