Compte-rendu du Rallye des Collines d’Arzacq et du Soubestre

Le Championnat de France des Rallyes Tout Terrain et son Challenge SSV ont repris le premier week-end de mars autour du village béarnais d’Arzacq (Pyrénées-Atlantiques). Au menu du week-end, deux boucles totalisant 272 km, dont 96 km chrono repartis en 12 épreuves spéciales.

Champion sortant du Challenge SSV, Maxime Fourmaux espérait partir avec un buggy dans la catégorie supérieure. Faute de temps pour préparer la voiture, le Nordiste prendre le départ au volant d’un Can-Am Maverick du Team Quad Bike Evasion. Son principal rival de l’an passé, le Belge Sébastien Guyette s’est lui tourné vers les épreuves de Baja, et disputera le Championnat du Portugal et le Championnat d’Europe, toujours en catégorie SSV, mais avec un Can-Am Maverick du Team Mercier. On retrouve donc pour cette première épreuve, 25 SSV au départ avec 16 Can-Am X3, dont celui de José Castan et Mathieu Palacio en catégorie T3, 6 Polaris RZR Turbo et 3 Yamaha YXZ1000R.

Le samedi, le terrain est très gras et même détrempé. Les écarts très faibles dans la première spéciale. Jordy Delbouys/Aurélie Plasmondon (#463), Patxi Sallaberry/Florian Allard (#495) et Franck Olaizola/Laura Iriart (#421), tous sur Can-Am, terminent en effet dans cet ordre et dans la même seconde, tandis que Nicolas Bidault/Séverine Blanluet-Tardif (#404) et Thibaut Lacoste/Léa Perrin-Castan (#431) suivent à quelques dixièmes. Maxime Fourmaux (#401) est relégué à 9″ à cause de problèmes d’injection qui le contraignent à l’abandon après la deuxième spéciale. Celle-ci revient à Nicolas Bidault qui, sur sa lancée, s’impose au scratch dans le 3e chrono et creuse l’écart sur Jordy Delbouys, José Castan, Franck Olaizola et Thibaut Lacoste. Jordy Delbouis réagit et remporte à son tour le 4e chrono, mais l’équipage #404 soutenu par Can-Am Orléans reprend immédiatement l’avantage dans les deux dernières spéciales du jour. Nicolas Bidault/Séverine Blanluet-Tardif terminent donc cette 1re étape avec 17″ d’avance sur la paire charentaise Delbouys/Plasmondon. Les équipages locaux Olaizola/Iriart, Lacoste/Perrin-Castan et Castan/Palacio (#555) et Toulou/Toulou (#412) suivent à près d’une minute.

Le lendemain, sur un terrain toujours très gras, José Castan est le plus rapide en action. Il enlève le premier chrono devant Delbouys et Bidault, puis termine second des deux suivants remportés respectivement par Delbouys et Bidault. La lutte est très serrée entre les deux leaders qui se partagent ensuite les victoires en spéciales, trois pour l’un et autant pour l’autre et finalement malgré un rush dans la dernière spéciale, l’équipage du Loiret Bidault/Blanluet-Tardif laisse la victoire pour 2″4 à l’équipage charentais Delbouys/Plasmondon (#463) qui n’en attendait pas tant. La remontée de José Castan/Mathieu Palacio leur offre la dernière marche du podium à 51″, devant Lacoste/Perrin et la famille Toulou à plus de deux minutes. Suivent Lopes/Duphil (#419) et le premier équipage Yamaha, Pastor/Planchetti (#488). Prochaine épreuve les 4 et 5 avril avec le Rallye du Labourd à Saint-Pée-sur-Nivelle, toujours dans les Pyrénées-Atlantiques.


© Photos Christian Lecourt (pix-off-road.jimdofree.com)

Résultats complets sur le site de la FFSA