Essai exclusif / CFMoto CForce 625

CFMoto a le vent en poupe en ce moment. Après un nouveau SSV sport très attendu, voici l’essai du nouveau quad CForce 625 biplace qui arrive fin juin.

Le constructeur CFMoto avait fait forte impression lors du dernier Salon de Milan. La firme chinoise avait présenté en avant-première toute sa gamme 2020 – y compris une flopée de motos de 300 à 700 cm3 – sans oublier le Quad Concept « Evolution A ». Mais l’EICMA Show nous avait surtout permis de découvrir la version quasi-définitive du SSV ZForce 1000 Sport (voir essai par notre rédaction ici) et le nouveau CForce 625 qui augure la nouvelle génération de quad mid-size. Si ce dernier reprend le moteur du récent CForce 600, ce monocylindre de 580 cm3 voit sa cartographie évoluer pour redonner un peu plus de peps à ce quad affichant 395 kg en ordre de marche. Car pour le marché français, le 625 ne sera disponible qu’en version châssis long et direction assistée de série. Un choix stratégique de l’importateur GD France, cette catégorie de moyenne cylindrée représentant le plus gros segment de marché dans l’Hexagone. Sur ce CForce 625, le passager sera bien accueilli avec un siège séparé, un dossier enveloppant et de larges poignées de maintien à prises multiples. Un vrai biplace !

 

Un monocylindre de 580 cm3 encore fiabilisé

Afin d’améliorer le refroidissement de ce bloc 4-temps à injection, le radiateur voit sa largeur augmentée de 18 % et le ventilateur s’avère plus grand et plus puissant. Un bon point pour la fiabilité. Longuement éprouvé lors de l’essai du CForce 600, ce monocylindre révélait déjà un tempérament correct et une bonne allonge. Ce 625 fait donc aussi bien, mais le modèle mis à notre disposition manquait de kilomètres pour être correctement libéré et percevoir une réelle différence. Néanmoins, l’essentiel des chevaux est bien présent et la transmission CVTech répond instantanément à la moindre sollicitation de la gâchette. Par ailleurs, CFMoto a repris le différentiel avant du 850 pour plus de fiabilité et de performances en franchissement plus extrême. Le constructeur revendique ainsi une capacité de traction en hausse de 15 %, soit près de 450 kilos. De quoi tracter une bonne remorque de bois pour l’hiver !

 

Un châssis long exclusivement

Pour ce nouveau millésime, qui apparaitra dès la fin juin dans les concessions, CFMoto a revu sa partie-cycle et notamment le train avant pour diminuer le rayon de braquage de 15 %, un point qui faisait légèrement défaut sur le 600. Un gain appréciable et plus encore sur un châssis à empattement long. CFMoto aurait peut-être pu choisir un cintre différent pour son guidon, mais ceci reste peut-être une affaire de goût. Il n’empêche que la largeur un peu excessive du guidon oblige à se contorsionner dans les zones escarpées tandis que la forme ovoïde des poignées ne favorise pas une bonne prise en main. Un accessoire facilement remplaçable par une bonne paire de grips. En termes de confort général, le CForce 625 est dans la bonne moyenne avec ses débattements de 160 et 210 mm (AV et AR). On a connu plus généreux, mais le volume des pneus compense ces valeurs modestes pour peu que l’on baisse leur pression aux alentours de 450 grammes. La sellerie, plus qualitative que sur le 600, fait le reste. Un petit bémol pour le bocal séparé du maître-cylindre de frein avant que l’on juge trop exposé aux éventuels chocs. Un modèle plus compact (avec réservoir intégré) aurait été plus judicieux.

 

Nouveau design percutant !

Pour cette dernière génération de quad, le constructeur asiatique a misé sur un design bien plus moderne notamment avec des feux à LED bien dans l’air du temps. C’est un des points forts de CFMoto qui n’hésite pas à se remettre régulièrement en question sur ce thème. La face avant rappelle fortement le chef de fil CForce 1000 mais la suite de la carrosserie fait appel à des formes moins anguleuses. L’ergonomie générale est plutôt agréable, même si le tibia du pilote a tendance à cogner sur le carter droit du moteur, lequel aurait pu être affiné. Les aspects pratiques sont nombreux, avec un vide-poche sur l’aile droite, deux prises sur l’aile gauche (1 prise 12V classique et 1 double USB), ainsi qu’un petit coffre entre les feux arrière. On aurait toutefois apprécié une serrure sur au moins un de ces deux espaces de rangement… Deux vastes porte-bagages au revêtement très soigné permettent de charger 80 kg. En tournant la clé de contact, un tableau de bord dernier cri rappelle que l’Asie maîtrise bien la technologie numérique avec son affichage très qualitatif et ses nombreuses informations. Le CForce 625 sera disponible avant la fin juin avec une homologation L7e dans un coloris Gris métal au tarif public de 8190 €, avant le coloris Orange au cours de l’été. Les versions homologuées T3b seront diffusées par la suite et leur tarif devrait se situer sous les 8000 € chez les concessionnaires CFMoto.

 

Liste des concessionnaires

 

 

(Liste non exhaustive)