Reportage / Rallye des Cimes

Epreuve mythique, dont l’origine remonte à un défi lancé entre des pilotes basques au volant de Jeep en 1951, le Rallye des Cimes reste l’épreuve phare du Championnat de France des Rallyes Tout Terrain comme le montre le nombre d’engagés de cette 62e édition, avec 107 inscrits dont 22 dans le Challenge SSV !

On retrouve au départ les principaux animateurs de la catégorie, à l’exception des frères Fourmaux, avec le Team Quad Bike Evasion au grand complet sur Can-Am, Hervé Crèvecoeur (401) et Jordane Fournier (415) en leaders d’une dizaine de Polaris RZR, le Yamaha YXZ de Régis Demay (473) et même un Arctic Cat Wildcat 1000 X aux mains du concessionnaire local, Patrick Intsaby (458). Le départ a lieu à Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques) pour un parcours total de 312 km, dont 93 km de chronos répartis en trois étapes. L’épreuve débute donc le vendredi soir, avec une première spéciale dans laquelle le Maverick X3 (479) de Fabrice Rousseau/Eric Cierzniewski devance de 29″ celui de Romain Locmane/Alexis Misbert (487), de 37″ celui de Vincent Locmane/Jean-François Palissier (406) et de 38″ celui du belge Olivier Devos (475) associé au local Thomas Lacoste, alors que le duo David Toulou/Allande Goyhex (412) abandonne déjà sur sortie de route.

L’étape du lendemain se déroule sur les chemins pentus et caillouteux de la Forêt d’Iraty. Fabrice Rousseau poursuit son festival. Il s’incruste au scratch parmi le top 10 et enlève les 5 spéciales au menu de la journée. Derrière, les X3 d’Olivier Devos et Romain Locmane et les 1000 Turbo d’Hervé Crèvecoeur et Laurent Lhuillier (429) s’arrachent tour à tour les places d’honneur. En fin de journée, Rousseau est donc en tête avec 2’23 » d’avance sur Olivier Devos, 2’30 » sur Romain Locmane, 3’23 » sur Hervé Crévecoeur et 4’14 » sur Antoine Philippe. On note également l’abandon d’Anthony Menanteau (420) sur sortie de route, puis de Laurent Lhuillier sur ennuis mécaniques.

Le dimanche, l’étape finale propose cinq spéciales entre Mauléon et Tardets avec deux montées de la célèbre colline de la Madeleine. Dès le premier chrono, Devos devance Rousseau de 3″ et Romain Locmane de 12″, mais le leader reprend très vite la main et s’impose dans les deux chronos suivants. Avec plus de 2’30 d’avance au général, Fabrice Rousseau laisse ensuite ses challengers s’expliquer pour les marches du podium. Retardé par des ennuis mécaniques en liaison, Romain Locmane s’impose dans les deux dernières spéciales et accède ainsi à la deuxième place, où il devance finalement Hervé Crevecoeur après l’abandon d’Olivier Devos sur ennuis mécaniques. Plus loin, on retrouve David Bord/Manon Verger (4e), Jordane Fournier/Vincent Chambouvet (5e), Hervé Bidart/Yannick Eizaguirre (6e) et Vincent Locmane/Jean-François Palissier (7e). Vincent Demay (Yamaha YXZ) termine 10e et Patrick Intsaby (Arctic Cat Wildcat) 14e. Au classement du Challenge SSV, Romain Locmane conforte sa place de leader devant son père Vincent, alors que Fabrice Rousseau se hisse en 4e position, mais avec deux résultats seulement.

© Photos Team Ravanne Sport


Résultats complets sur le site de la FFSA

Prochaine épreuve, le Rallye Dunes et Marais  du 5 au 7 octobre autour de Royan (Charente-Maritime).