Compte-rendu du Rallye Tout Terrain du Baretous

A quand la première victoire au scratch d’un SSV dans un rallye tout-terrain ? Voilà la question que se posent désormais tous les protagonistes du Championnat de France des Rallyes Tout Terrain à l’issue de sa 5e manche disputée début juin autour de Lanne-en-Baretous (Pyrénées-Atlantiques).

 

Au départ, le nombre d’engagés dans le Challenge SSV affiche déjà un nouveau record avec 26 machines, sans compter 2 Can-Am Maverick et 1 Yamaha YXZ1000R inscrits en catégorie T3. Tous les favoris sont là et dès le premier chrono tracé dans les sublimes collines du Piémont Pyrénéen, aux confins du Béarn et du Pays basque, Maxime Fourmaux, son coéquipier Arthur Palissier et leur Can-Am Maverick #402 du Team Quad Bike Evasion prennent les commandes du classement et enchaînent les victoires de spécialesjusqu’à s’imposer au scratch dans l’avant-dernière de la journée. Derrière, Sébastien Guyette, sa navigatrice Leila Chavanon et leur Polaris RZR #405 sont les seuls à limiter les écarts. Retardés par des soucis de mise à l’air du réservoir d’essence, ils concèdent régulièrement une poignée de secondes à chaque chrono avant de se retrouver et d’enlever la dernière spéciale au scratch avec 2 secondes d’avance sur Maxime Fourmaux. Plus loin, José Castan et François Cazalet sur un Can-Am #100 engagé en T3 et Romain Locmane/Alexis Misbert sur leur Can-Am Maverick #401 s’accrochentet terminent l’étape avec un retard au classement général de près de 2 minutes. Nicolas Bidault / Séverine Blanluet (#460) et Hervé Bidart / Antoine Evrard (#434) réalisent quelques beaux chronos, mais pointent quand même à plus de 3 minutes. Très bien parti, le pilote belge Olivier Devos et Arnaud Aranthabe (#475) abandonnent pour leur part dès la troisième spéciale.

 

Le lendemain, le belge Sébastien Guyette est le plus vite en action. Il remporte les deux premières spéciales avant de devoir céder la place à Maxime Fourmaux, qui s’impose dans les trois suivantes avant de signer un nouveau scratch devant tous les buggies, dans le dernier chrono de la journée. Le triomphe est donc total pour le pilote nordiste et son navigateur charentais, qui montent même sur la deuxième marche du podium au classement scratch. Sébastien Guyette et Leila Chavanon viennent ensuite avec la 4e place au scratch ; Romain Locmane et Alexis Misbert complètent le podium du challenge SSV. Les équipages de Polaris Hervé Bidart / Antoine Evrard et Hugo d’Agostin / Olivier d’Agostin (#443) prennent les 4e et 5e places, devant le premier Yamaha YXZ1000R d’Eric Pastor / Patxi Salaberry (#488) et les Can-Am Maverick de Vincent Locmane / Jean-François Palissier (#403) et Nicolas Bidault/Séverine Blanluet-Tardif. Au classement du Challenge SSV, Maxime Fourmaux creuse l’écart et compte désormais 10 points d’avance sur Romain Locmane, et 19 points sur Sébastien Guyette. Prochaine épreuve, le Rallye Orthez-Béarn les 3 et 4 août, toujours dans les Pyrénées-Atlantiques.

 

Quelques jours après cette brillante victoire, toute l’équipe du Team Quad Bike Evasion et les passionnés rallyes tout-terrain ont connu un véritable choc avec la disparition d’Arthur Palissier. Le jeune et brillant copilote de Maxime Fourmaux a succombé à un accident cardiaque à son domicile, alors qu’il allait fêter ses 17 ans en septembre. Toute l’équipe de Quad-SSV.com présente ses sincères condoléances à sa famille, à son équipe et à ses amis et leur adresse nos meilleures pensées dans ces moments difficiles.


© Photos Pix Offroad

Retrouvez les résultats complets du Rallye sur le site de la FFSA