Compte rendu du Rallye Terres du Gâtinais

C’est à Corbeilles-en-Gâtinais, près de Montargis (Loiret), que se sont retrouvés pour la 3e manche du Championnat de France des Rallyes Tout Terrain, les concurrents du 13e Rallye Terres du Gâtinais. En dehors de l’absence de Sébastien Guyette, dernier vainqueur en date après son brillant succès au Rallye du Labourd, tous les animateurs du championnat figurent parmi les 13 engagés en catégorie SSV.

L’épreuve se dispute sur 148 km chronométrés répartis en quatre spéciales, à parcourir trois fois durant le week-end. Leur profil est plutôt plat et rapide, sur des pistes de terre tracées au milieu des champs ou en bordure des bois et des cultures. Le samedi matin, le départ est donné dans un climat humide et sous un ciel incertain. Maxime Fourmaux (#402) toujours navigué par Arthur Palissier est le plus rapide en action. Il devance, dès le premier chrono, Romain Locmane/Alexis Misbert (#401)de 2″ et Nicolas Bidault/Séverine Blanluet-Tardif (#460) de 5″. Derrière, le tandem Mickael Pinçon/Anthony Hivert (#476) suivent à 30″ juste devant David Bord/Laura Cormont (#407), tous sur Can-Am Maverick, à 40″. C’est le début du festival et du grand chelem réalisé par le pilote nordiste qui enchaîne les victoires en spéciale et pointe même parmi le trio de tête au classement scratchface à des véhicules deux fois plus puissants ! Derrière, Romain Locmane et Nicolas Bidault limitent les dégâts avant que ce dernier ne soit retardé par des soucis mécaniques. Surprise en fin de journée, une violente averse de grêle éclate juste après le passage des SSV dans la dernière épreuve spéciale. Les buggies patinent sur un terrain gorgé d’eau et Maxime Fourmaux rentre donc au parc fermé en leader du classement scratch !Romain Locmane est second des SSV à 1’33 et David Bord troisième à 3’20. Réguliers, Vincent Locmane (#403) et Mickael Pinçon suivent aux quatrième et cinquième places tandis que Dominique Mary/Charles Collas (#499) ont abandonné sur ennuis mécaniques en milieu de journée.

 

Les pilotes repartent sur un terrain devenu piégeux le dimanche et c’est Nicolas Bidault qui s’impose dans la première spéciale, devant Romain Locmane à 30″ et Maxime Fourmaux à 35″. Ce dernier reprend ensuite sa marche en avant et enlève les quatre spéciales suivantes devant Nicolas Bidault ou Romain Locmane, qui se tiennent à quelques secondes l’un de l’autre, alors que David Bord et Mickael Pinçon en font de même à quelques longueurs. Mais coup de théâtre dans la dernière spéciale, Maxime Fourmaux est lâché par sa courroie et doit laisser filer vers la victoire un Romain Locmane qui n’en demandait pas tant. Le Charentais devance donc le Nordiste au classement final de près d’une minute. Suivent Nicolas Bidault, qui a réussi à remonter à la 3e place à 5 minutes, Mickael Pinçon 4e à 6 minutes, Vincent Locmane 5e à 10 minutes et David Bord retardé lui aussi par des soucis de courroie, 6e. Stéphane Le Gosles (#456) emmène le premier Polaris RZR Turbo à la 7e place devant les Yamaha YXZ1000R de Michael Jonnaux (#453) et Candido Hochedez (#466). Au classement du Challenge SSV, Maxime Fourmaux conserve la tête avec 69 points devant Romain Locmane 48 points et Nicolas Bidault 35 points. Prochaine épreuve : le Rallye Jean de la Fontaine dans l’Aisne, du 17 au 19 mai.

 

© photos Pix Offroad


Résultats complets sur le site de la FFSA