ESSAI / Can-Am Outlander Max XT-P 1000 ABS

Le puissant Outlander Max 1000, la référence en matière de quad biplace, n’est plus disponible cette année que dans cette seule version XT-P Triple Black, en version homologuée T3 ABS s’entend. Les amateurs de virées en première classe y perdront-ils au change ?

L’Outlander Limited n’est donc plus le vaisseau-amiral de la flotte Can-Am. Les coûts exorbitants des homologations ont obligé BRP France – la filiale française du constructeur québécois – à faire un choix cornélien dans les multiples déclinaisons des gammes quads et SSV. Mais revenons à notre Outlander 1000, dont la finition XT-P reste quand même un must. Quant au coloris Triple Black, autant il peut paraître fade sur le papier – ou à l’écran ! – autant il est splendide sous le soleil provençal des Alpes-de-Haute-Provence. On vous rassure, la peinture noire métallisée sera tout aussi étincelante dans les autres régions de France ! Le taux d’équipements reste de très haut niveau en version XT-P, seule la version Limited embarquait en supplément un GPS Garmin Montana 650t à écran tactile et des amortisseurs arrière Fox à air réglables sur 6 niveaux depuis un compresseur intégré ; qui servait cependant à regonfler les pneus. On ajoutera une teinte de carrosserie unique, mais vraiment cette teinte Triple Black nous a tapé dans l’œil. Malgré tout, le confort pour le pilote comme pour le passager reste une référence en la matière.

 

La finition XT-P ayant toujours représenté le haut de gamme chez Can-Am, cet Outlander Max 1000 ne déroge pas à la règle. On retrouve toujours de solides bumpers avant/arrière protégeant efficacement la carrosserie en cas de choc – certains quadeurs ont vu des arbres traverser les chemins paraît-il… – ou un ensemble jantes alu de 14 pouces à frette démontable et pneus ITP Terra Cross de 26 pouces. Enfin une monte de pneumatiques d’origine de très bonne qualité ! Même si leur usure est un peu plus rapide que la moyenne, leur grip est vraiment remarquable en toutes circonstances. A tel point que l’utilisation du pont avant en serait presque superflue… On vous rassure, le mode 4×4 répondra toujours présent dans les fortes pentes ou dans le trialisant, mais le grip des pneus additionné au couple phénoménal du V-twin Rotax de 976 cm3 assure l’essentiel en mode baroudeur. Un mot sur la puissance du moteur de ce millésime 2018, qui retombe à 82 chevaux – au lieu de 89 – sans doute pour satisfaire aux normes d’homologation… Une diminution qui reste anecdotique compte tenu des performances déjà élevées du bicylindre. Mais regardons surtout le bon côté des choses.

 

La nouvelle homologation T3 ABS, qui a réclamé plus de 18 mois de développement à Can-Am en collaboration avec l’équipementier automobile Bosch, offre son lot d’avantages à l’utilisateur final. Outre une absence de bridage de la puissance, l’Outlander Max 1000 XT-P peut évoluer librement jusqu’à 105 km/h, vitesse à laquelle le seuil de décibels est atteint en mouvement ; le sonomètre capte aussi bien le bruit du moteur que celui des pneus sur la route. Et tout cela en parfaite légalité. Bien entendu, nous savons tous qu’il est rarement possible d’atteindre une telle vitesse sur un chemin – cela reste même interdit sur route ouverte limitée à 90 km/h ! – mais au moins, il n’y a pas frustration à l’usage. Du côté des freins, le ressenti est le même que lors de l’essai du Renegade 650 X xc, à savoir surprenant. Le gros biplace, malgré son poids à sec à 381 kilos, ne bronche pas lorsque l’on attrape les freins, même brutalement, et il s’arrête donc parfaitement en ligne puisque aucune roue ne vient se bloquer (CQFD). Le principe même de l’ABS !

 

En mode dynamique, un autre atout élève le rang du 1000 XT-P, les suspensions. L’extrême précision des quatre amortisseurs Fox Podium 1.5 Performances Series QS3 filtre parfaitement les petits chocs répétitifs sur les chemins de terre et l’ensemble sait parfaitement encaisser les plus grosses compressions sans vous désarçonner. L’avantage du QS3 est de pouvoir ajuster rapidement les amortisseurs sur 3 positions en fonction de l’usage du quad du mode confortable à sportif selon si vous roulez en solo ou à deux et surtout en fonction du rythme de croisière. Enfin, la gâchette réversible apporte elle aussi sa dose de confort, chacun pouvant choisir l’angle qui lui convient le mieux. Il est ainsi difficile de trouver des défauts à cette machine, hormis ce train avant toujours un peu incisif – bien que moins manifeste sur le châssis long du Max et avec ses suspensions Fox – ou encore un tarif élitiste de 17 299 euros… Ce dernier point se justifie plus avec la nouvelle homologation T3 ABS et ses avantages fiscaux ou encore par le degré de finition de la version XT-P. Son concurrent direct, le Sportsman Touring XP 1000 affiche un tarif inférieur de 1 200 euros, mais conserve toutefois un bridage théorique à 60 km/h. Un argument de poids dans cette classe de véhicules dédiée au raid longue distance.

 

Liste des concessionnaires

     

(Liste non exhaustive)