Reportage / 12 Heures de Pont-de-Vaux

Pont-de-Vaux a encore été le théâtre de belles empoignades dans toutes les catégories disputées, sur une piste parfaitement dédiée aux sports mécaniques. Que ce soit sur les 12 Heures, le Kenny Quad Contest, le Maxxis Kids Quad ou les Maxxis SSV Trophy, le podium final était en suspens jusqu’aux derniers tours de course !

 

12 Heures intenses pour les cardiaques…

Course de référence du week-end bressan, l’endurance de 12 Heures réunit chaque année le gratin européen et même mondial puisque des pilotes traversent l’Atlantique pour participer à cet événement international. C’est pourtant l’équipage français LG Quad n°7 de Florent Ramel, Laurent Boissy et Yann Magnin qui décroche la pole position sur une machine préparée par Serge Dorey (JSL Production) et dotée d’un moteur de moto Husqvarna 450. Mais rapidement, le duel attendu va s’engager entre le quad n°2 de Jérémie Warnia / Sylvain Petit / Paul Holmes (team By Rapport / PSR) et le quad n°1 mené par Antoine Cheurlin / Randy Naveaux / Andrea Cesari (team Drag’On) ; équipe victorieuse des deux précédentes éditions. Mais c’était sans compter sur le performant quad hollandais CRQF – et sa mécanique Honda CRF450R – piloté par le trio de choc Mike Van Grisven / Marc de Vries / Joe Maessen qui se place entre Warnia (leader) et Cheurlin au terme de la première manche de nuit. L’organisation a en effet décidé de placer une première nocturne le vendredi soir pour ajouter un peu de piment pour les spectateurs, mais aussi réussir à placer les nombreuses épreuves sur ce week-end de 3 jours. L’équipage local du team Quad Bike 01 / SMX Racing avec les pilotes Stéphane Pichat / Romain Bouillet / Florian Pitre place leur Yamaha YFZ450R avec la 4e place en réussissant à contenir les deux bouillants équipages anglais de SJS Services et Zip Racing 1. Belle performance à mettre au crédit des trios Mathieu Baille / Mathieu et Théo Milesi (Yamaha n°52), 4e temps des essais qualificatifs, et Jérôme Connart / Kevin et Pierrick Schweda (KTM n°9). Les puristes n’auront sans doute pas boudé le plaisir d’entendre le miaulement du Banshee n°14 de l’Irlandais Justin Reid, qui a longtemps roulé dans le top 10 en début de nuit !

Un rythme très cadencé

La seconde manche réussira mieux au team américain de Beau Baron / Brycen Neal, assistés de l’Anglais Paul Winrow (TRX450R n°3), qui passe le premier sous le drapeau à damier au terme des 3 heures de course. Au classement cumulé, le team By Rapport possède 1’16″ d’avance sur le team Drag’On, 3’18″ sur les Américains du team 4 Liberty et 6’47″ sur les Anglais du team Zip Racing 1 (Harry Walker / Dean Dillon et le jeune Belge Davino Bruneel). Le team anglais SJS Services emmené par Sheldon Seal / David Cowan / Michael McAneney – des habitués de PDV – est 5e au cumul des deux manches et compte déjà 1 tour de retard sur le quatuor de tête… C’est dire le rythme élevé des équipes de tête ! Le trio français Boissy/Ramel/Magnin finit 4e de cette manche du samedi après-midi devant trois équipes anglaises chevronnées, après une nocturne en demi-teinte où Florent Ramel avouera ne pas aimer rouler de nuit… Une stratégie de course un peu incompréhensible chez les Frenchies. Quant au team CRQF, il reste au contact des premières places avec une 10e place après cette deuxième manche, mais une sixième position au classement cumulé. Belle perf’ du Picard Jérémy Forestier (champion de France des Sables), neuvième avec son coéquipier Alexis Berdon sur le Yamaha n°60. Et les filles dans tout ça ? La « Clodette » Justine Lesselingue et Kelly Verbraeken (YFZ450R n°10 / team Clody) pointent à la 17e place après 5 heures de course, alors que le team Marfort Quad Racing est enregistré à la 31e place avec Cloé Marfort, Séverine Astier et Camille Petit au guidon d’un autre Yamaha 450, puis le second équipage du team Clody (Flavie Demeude / Laura Legrand / Alison Demeude), 56e du général. Les Françaises dominent les Anglaises du team K-ATV de la famille Keitch (Suzuki n°17) et celles du team Purely Divine Racing (Ameelie Miller/Ami Price Draper/Catrin Davies). Plusieurs teams mixtes viennent s’intercaler au beau milieu du classement, dont Emma McQuaid / Terence Mackin (Yamaha n°104, 10e au cumulé), Savannah Van der Laan / Dylan Van der Stelt / Ricardo Phoelich (VLS n°66) ou Betty Kraft / Thierry Bauchiero (Honda TRX700XX n°39).

Deux nocturnes sinon rien !

Retour en piste à 20 heures pour les 82 équipages des 12 Heures de PDV. Ces 5 heures de course – dont 4 de nuit – sont souvent décisives pour la suite de la compétition, entre imprévus, fatigue, vision amoindrie ou gestion des dépassements… Chacun a eu son lot de galère, à commencer par les leaders Warnia/Petit/Holmes qui ont perdu une vis sur la coupelle de précharge de l’amortisseur arrière, imposant un arrêt au stand plus long que prévu. Heureusement, Sylvain Petit a fait un relais de folie ce qui permettra au team By Rapport de ne céder que 2’39″ au vainqueur de la troisième des quatre manches, le trio infernal du team Drag’On. Antoine Cheurlin et ses deux coéquipiers repartiront avec une petite avance confortable de près d’un tour d’avance)… Les comptables devront se mettre au boulot pour gérer les écarts ! Cette mésaventure a profité au Rocketman Racing Team 1 de Carl Bunce / Marl McLernon / George Callaway (Yamaha n°13) pour s’intercaler entre les deux favoris désignés, avec 3 minutes de retard sur le team Drag’On et 1 d’avance sur l’équipe By Rapport. Et l’on retrouve encore le trio local Pichat/Bouillet/Pitre (YFZ450R n°6) à la 4e place, comme en 1re manche, ce qui les place dans le Top 5 provisoire au cumul des 3 manches après 10 heures de course, avec 1 tour de retard sur les Hollandais du team CRQF. Par contre, une suite de petits soucis relègue l’équipage n°7 (Boissy/Ramel/Magnin) à la 15e place, avec déjà 9 tours de retard sur le leader, dont au moins 7 tours pour accéder au podium… Grosse course de nuit pour le duo mixte McQuaid/Mackin, septième, et pour le Banshee #14 de Justin Reid, onzième ! De très belles prestations également des régionaux Grobon/Fernandes/Amin (team Quad Bike 01 n°102) et Romain Besson/Baptiste et Clément Bruni (team LG Quad n°35), respectivement 8e et 9e de cette manche nocturne. Venu parfaire sa condition physique pour le prochain Dakar, Alexandre Giroud rentre dans le Top 30 avec son frère Kevin, pendant que leur père Daniel tient le stand dans les paddocks ! Après une courte nuit, les pilotes partiront pour le dernier rush de 2 heures…

Gros rush final de Jérémie Warnia !

Après une demi-journée de récupération, les rescapés de ce Mondial du Quad s’apprête à prendre le départ de l’ultime manche de deux heures. A 15 heures tapantes, Jérémie Warnia enlève le holeshot et part le couteau entre les dents pour une trentaine de tours du circuit de Pont-de-Vaux, déjà bien marqué par les passages successifs des autres épreuves. Son adversaire principal Antoine Cheurlin doit quant à lui repasser par les stands pour régler un souci mécanique inattendu… Et ce sont encore des Anglais qui tentent de voler la vedette au team By Rapport, en l’occurrence le Yamaha n°77 du clan Zip Racing 1. Warnia rentre au stand avant la mi-course pour un dernier ravitaillement en essence et repart avec le même rythme très soutenu pour tenir le quad n°1 à distance… La stratégie est payante car Jérémie franchit la ligne d’arrivée avec 3’18″ d’avance sur Antoine Cheurlin, soit seulement 38 secondes d’écart sur 12 heures d’une lutte acharnée… C’est là que l’on comprend que chaque détail compte en endurance et que le moindre grain de sable peut enrayer la machine ! Une victoire finale tant espérée par Alexis Monin, le team manager et préparateur de By Rapport, dont les locaux sont à quelques kilomètres du circuit, après deux deuxièmes places au cours des éditions précédentes, qui aura bien du mal à contenir des larmes de joie entouré par son équipe de passionnés. Le team By Rapport aura également la satisfaction de voir son second quad finir 6e aux mains de Zienecker/Beroudiaux/Ribes. On note quand même que les deux locomotives françaises ont littéralement écrasé la concurrence en reléguant le 3e, le team CRQF de Van Grisven/de Vries/Maessen a deux tours et le 4e (les Anglais de SJS Services) à trois tours. Les excellents bressans Stéphane Pichat, Romain Bouillet et Florian Pitre de l’équipe Quad Bike 01 / SMX Racing ferme le Top 5 après une belle régularité d’ensemble. Le duo Justine Lesselingue / Kelly Verbraeken (15e au scratch) remporte à nouveau le classement féminin devant les trios Cloé Marfort / Séverine Astier / Camille Petit (28e) et Flavie Demeude / Laura Legrand / Alison Demeude (45e). On se retrouve en début de semaine pour le résumé des autres courses … et sur notre page Facebook pour un album photos !


Retrouvez les résultats complets sur le site AFC Micro

http://www.afcmicro.com/2018/QUAD/PDV/result.htm