Quaduro du Touquet : Ternynck décroche le Graal

Une fois de plus, le suspens aura été haletant sur la célèbre plage de la Cote d’Opale. Les leaders successifs auront tous dû rendre la main… Tous, sauf un, Matthieu Ternynck ! Après trois ans d’absence, le pilote de Saint-Quentin remporte une course qui lui a maintes fois échappé.

Dernière épreuve du Championnat de France des Sables 24MX, le Quaduro du Touquet reste une épreuve à part du calendrier. Course mythique née en 1975, l’Enduro du Touquet voit l’apparition des quads pour la première fois en 1997. Dès lors, le samedi sera réservé aux quatre-roues, avec près de 500 machines dans les plus folles années. Cette année, ils étaient 418 au départ, mais encore du beau monde sur la plage. Les favoris du championnat sont présents, comme le leader du championnat Antoine Cheurlin, son dauphin Romain Couprie ou encore Jérémy Forestier, n°1 l’an passé. Et puis n’oublions pas Matthieu Ternynck, dans le retour inattendu dans le sable s’est soldé par une victoire à la Gurp… 

Holeshot de Van Grinsven

Mais c’est le Néerlandais Mike Van Grinsven qui surprend tout le monde au guidon de son rapide quad CRQF à moteur Honda 450 cm3. Il décroche facilement le holeshot et boucle le premier tour largement en tête. Romain Couprie et Matthieu Ternynck ne sont pas loin et vont faire la quasi-totalité de la course roues dans roues, à armes égales puisqu’ils disposent du même quad Yamaha YFZ450R préparé par RC1. Ils seront accompagnés par Randy Naveaux, le champion de France de Quad Cross, puis Keveen Rochereau. L’Anglais Sheldon Seal, régulièrement présent dans le Top 5 tout au long de la saison, reste dans le bon wagon, tout comme Jérémy Forestier et Florian Mangeot. Mais contre toute attente, Van Grinsven chute tout seul dans un virage en direction de Stella-Plage. Il peine à redémarrer sa machine au kick et laisse passer de nombreux concurrents, perdant ainsi le rythme et le contact avec les leaders… Il terminera 6e à plus de 6 minutes. A la demi-heure de course, Keveen Rochereau se retrouve en tête de l’épreuve ; rappelons quand même pour les plus jeunes que son père Pascal fut le premier vainqueur de la course de quads du Touquet en 1997 (avec son coéquipier Jean-Charles Tonus). Malheureusement, une casse mécanique mettra fin au rêve d’inscrire à son tour son prénom au palmarès du Quaduro. Sheldon Seal aura également son heure de gloire, mais les duellistes Couprie / Ternynck reprennent le leadership, chacun leur tour. Antoine Cheurlin, qui s’est retrouvé bloqué derrière un pilote en panne, s’accroche mais il accuse un retard supérieur à deux minutes. Le titre 2019 devrait se jouer dans le dernier tour entre lui et Romain Couprie. A l’entame du dernier passage, Matt’ Ternnyck est en tête avec une dizaine de secondes d’avance sur Romain Couprie, mais il cale à la réception d’un saut et voit Couprie reprendre la tête… Le Touquet va-t-il encore lui échapper ?

Antoine Cheurlin, champion de France des Sables 2019

Matthieu Ternynck parvient à redémarrer son Yamaha et retrouve un gros rythme sur une piste ressemblant à un champ de mines… Les deux copains que sont Romain et Matthieu entament leur dernière ligne droite, puisque l’arrivée se jouera au terme de cet ultime tour et 2h30 de bataille. Alors qu’il aperçoit Romain Couprie dans sa ligne de mire, le quad du leader se met à fumer et à ralentir jusqu’à l’arrêt complet… Matthieu Ternynck continue sa course et doit gérer le retour vers l’arche d’arrivée sans prendre de risque au milieu des pilotes attardés, ni casser. Mais comment pourrait-il laisser échapper une victoire après laquelle il a longtemps couru ? Il assure donc sa fin de course magistralement et passe premier sous ce drapeau à damier libérateur. L’Anglais Sheldon Seal se voit récompensé d’une seconde place alors que Antoine Cheurlin, troisième, complète le podium. Le pilote Yamaha / Sport Evasion obtient donc le titre de Champion de France des Sables après une saison âprement disputée face à Romain Couprie et Jérémy Forestier. Un autre ancien vainqueur du Touquet s’illustre en 2019, Vincent Pinchon, lequel avait remporté le Quaduro en 2002 et 2003 en duo avec Blaise Parent et qui termine premier Vétéran cette année, alors que même que son fils Louis achève le Quaduro à la 12e place. Enfin, le titre féminin revient à Emilie Bourgeois et le titre Junior à Rocco Campagne

© Crédit photos : Anthony Brébant / Xtremcom


Retrouvez les résultats complets sur le site courses-sur-sable.fr