Essai Textron Off Road Alterra 450

Quad-SSV.com vous offre le premier essai d’un quad Textron Off Road ! Bon, rien d’exceptionnel nous direz-vous puisque cet Alterra 450 n’a pas changé d’un iota par rapport à la version vendue l’an passé par Arctic Cat. Visuellement oui, mais l’entrée de gamme du constructeur américain perd quand même 240 euros. C’est toujours bon à prendre !

La page est tournée. Arctic Cat laisse la place à Textron Off Road, qui changera désormais le logo de chacun de ses quads et SSV conçus à Thief River Falls (Minnesota). En France, la filiale française se met en place et annonce l’arrivée prochaine des autres modèles de la marque. Après cet Alterra 450, dont nous vous proposons ici une prise de contact, vont suivre le SSV Wildcat Sport en homologation T3 en avril, puis les quads 550 et 700 XT ainsi que le 1000 TRV en mai. Ce sont des véhicules déjà connus sur notre marché et il faudra attendre la rentrée pour prendre la mesure des SSV Stampede et surtout du Havoc X – détaillé il y a quelques semaines sur notre site – qui arriveront dans des formules homologuées. Les vraies nouveautés suivront dans la foulée, et notamment avec un Wildcat XX propulsé par un moteur Yamaha ! Une version atmosphérique d’abord, avant une livrée boostée par un turbocompresseur. On vous en reparle bientôt…

En guise de hors d’œuvre, l’Alterra 450 conserve cette facilité de prise en main qui a fait son succès. Un gabarit compact, une ergonomie du poste de pilotage bien étudiée et des commandes douces, notamment un sélecteur de gammes d’une précision absolue, il n’en fallait pas moins pour délivrer un quad efficace dans les situations courantes. Muni d’un pont avant débrayable, ce 450 4×4 reste toujours assemblé chez le taiwanais Kymco, même si Arctic Cat conserve les droits de paternité puisque tout a été conçu en interne aux Etats-Unis. Comme une grande majorité de constructeurs, Arctic Cat – pardon Textron Off Road ; il va falloir s’y habituer ! – s’en remet aux sous-traitants du Sud-est asiatique pour la production de certaines machines d’entrée de gamme afin de proposer un tarif concurrentiel face aux marques émergentes. Ce n’est pas nouveau, même les Japonais ont suivi cette logique, c’est dire !

Au démarrage, ce petit randonneur-utilitaire est un peu moins discret qu’un Yamaha Kodiak 450, son moteur accusant quelques années d’ancienneté. Il n’en reste pas moins fiable et volontaire dans l’utilisation que l’on attend de lui. Les 305 kilos à sec de ce 4×4 au gabarit compact ne se font pas trop sentir tant le poids est bien réparti. Sur les pistes roulantes du Sud de la France, où nous avons réalisé ce petit contact, l’Alterra 450 file sans rechigner. Les pneus Kenda Pathfinder, de type ballon, compensent le faible débattement de suspension de 178 mm à l’avant comme à l’arrière. On retrouve cependant sa tendance au roulis, qui impose de ne pas trop lui forcer la main en entrée de virage serré, sous peine de se retrouver sur trois roues, voire les deux roues extérieures si l’on ne prend pas la peine de se déhancher suffisamment… Mais tout quadeur averti se doit d’adopter ce réflexe rudimentaire !

Dans un contexte plus terre à terre, le Textron Alterra 450 coûte 6 550 euros (au lieu de 6 790 euros lorsqu’il était commercialisé sous la marque Arctic Cat). Moyennant 156 euros, il peut bénéficier d’une 3e année de garantie. Il obtient également une homologation T3, avec ses avantages connus (carte grise 1 cheval, récupération de TVA pour les pros, etc.). Il propose deux porte-bagages, avec des charges admissibles de respectivement 34 et 68 kg à l’avant et à l’arrière, tandis que l’attelage autorise la traction d’une remorque de 447 kg. On en profite pour souligner que le quad est doté de série d’une boule de 50 mm et d’une prise 7 broches. Son tableau de bord – aussi sommaire qu’il puisse paraître – renferme tout de même quelques informations intéressantes, comme nous l’a rappelé Renaud Pardigon de la concession 4×4 Diffusion (13). En appuyant sur l’une de ses touches, on peut afficher le compte-tours, la tension de la batterie, la température d’admission d’air ou le niveau de carburant, celui-ci s’activant automatiquement dès le niveau est bas. Quelques astuces rappelant qu’Arctic Cat fait partie des grands constructeurs historiques. Maintenant, nous parlerons de Textron Off Road !

Liste des concessionnaires

(Liste non exhaustive)