Honda met le feu avec les SSV Talon 1000 !

A quelques jours du Salon international de New York, Honda dévoile deux SSV sportifs aux Etats-Unis. Nommés Talon 1000X et 1000R, ils sont tous deux animés par un moteur bicylindre développant 114 chevaux couplé à une boîte de vitesses semi-automatique à 6 rapports. Ces deux nouveautés majeures feront-elles changer la politique de Honda Europe ?

Un Talon 1000X pour le sport-loisir

Omniprésent dans le segment SSV loisir-utilitaire sur le marché américain avec les cinq versions du modèle Pioneer, Honda brillait par son absence dans un domaine plus sportif. La sortie conjuguée des Talon 1000X et 1000R pourrait changer la donne tant la marque nippone possède une forte aura de l’autre côté de l’Atlantique. Tous les quads et les SSV actuels y sont d’ailleurs fabriqués dans l’Ohio (Honda possède neuf usines aux États-Unis, travaillant avec 545 fournisseurs de pièces et de matériaux américains). Si ces deux SSV Talon possède un moteur 2 cylindres en ligne de 999 cm3 strictement identiques, le 1000X est plus orienté sport-loisir avec sa largeur de voies de 64 pouces (162 cm), ses débattements de suspensions avant et arrière respectifs de 371 et 383 mm, ainsi que son empattement de 2 225 mm. Et comme Honda n’a retenu que le meilleur, le 1000X est suspendu par 4 éléments Fox Podium 2.0 avec ajustement rapide QS3. Il sera disponible en noir/rouge ou noir/bleu.

 

Un Talon 1000R franchement typé super sportif !

Avec une largeur de voies passant à 68,4 pouces (env. 174 cm, soit 14 cm de plus que le 1000X), l’attaque est le maître-mot du Talon 1000R portant les ailes Honda Racing sur ses deux demi-portes parfaitement intégrées à la carrosserie agressive et originale, disponible en rouge ou jaune. Mais la différence majeure provient de la partie suspension, puisque les débattements atteignent 450 et 510 mm (AV et AR) ! Honda upgrade les amortisseurs en choisissant les Fox Podium 2.5 QS3. Grâce à de nouveaux bras tirés et un système complexe de biellettes, l’empattement gagne près de 13 cm en passant à 2 354 mm. Côté freinage, les Talon 1000 possèdent quatre disques de 250 mm avec des étriers double piston de 34 mm à l’avant et simple piston 34 mm à l’arrière. Un gros diamètre de disques qu’il est possible de monter grâce aux 4 jantes de 15 pouces

Parlons technologie

On le sait, le constructeur nippon a toujours été à la pointe du progrès. La finition de ses véhicules ou leur extrême fiabilité le prouve. En implémentant sa technologie exclusive I-4WD (pour système 4 roues motrices intelligent) de deuxième génération héritée de l’automobile, Honda promet une motricité plus rapide à l’ensemble des roues puisque l’électronique agit également sur le différentiel avant. Développés autour de sa transmission DCT (double embrayage sans chaîne, ni courroie), le pilote du Talon 1000R ou du 1000X peut choisir entre une boîte de vitesses entièrement automatique ou utiliser les palettes au volant pour sélectionner manuellement l’un des 6 rapports en fonction du terrain. Il va de soi que les Talon offrent toujours le choix entre des rapports courts ou longs, comme tout bon véhicule tout-terrain. Le poids des Talon varient entre 675 kg (1000X) et 700 kg (1000R), ce qui laisse présager de très bonnes aptitudes dynamiques, avec une répartition des masses AV/AR de 44/56 % pour se jouer des terrains les plus cassants et sans doute éviter que le SSV ne plonge de l’avant sur les sauts ; un phénomène connu sur certaines machines sportives de la concurrence. Pour l’heure, on ne sait donc pas si nous aurons le loisir de poser notre séant dans cet habitacle digne de l’automobile… « Wait and see » disent les Américains !