La SNSM choisit le SSV pour le secours aux victimes

La Société Nationale de Sauvetage en Mer s’est à nouveau rapprochée de l’entreprise Quads Environnement pour adapter un SSV au transport de victimes pour l’un de ses Centres de Formation et d’Intervention. Le véhicule tout-terrain retenu n’est autre qu’un Mule Pro DX, puisque l’entreprise normande est en charge de l’homologation des quatre-roues Kawasaki et connaît donc tous les rouages de la règlementation en vigueur.

Ce choix n’est pas inédit dans le monde du sauvetage, puisque de nombreuses stations balnéaires se sont dotées de SSV pour leurs postes de secourisme basés sur les plages. Mais cette fois, c’est la SNSM – une Association loi 1901 reconnue d’utilité publique bien connue sur nos côtes françaises – qui a confié l’élaboration d’un véhicule complet à Stéphane Echard, un éminent spécialiste de la préparation de véhicules pour les professionnels sous son enseigne Quads Environnement. Le rapprochement entre les deux entités n’est pas nouveau, puisque ce concessionnaire/préparateur de Houville-en-Vexin (27) avait déjà fourni une soixantaine de jet-ski à la SNSM avec des équipements spécifiques pour les interventions en mer. Pour le secours aux victimes en zone terrestre, l’équipement est légèrement différent. Ce Kawasaki Mule Pro DX à motorisation Diesel a reçu tous les équipements obligatoires pour évoluer sur les plages, avec une sirène, un gyrophare et des feux de pénétration à LED clignotants, assurant ainsi un passage au milieu des estivants en toute sécurité. On retrouve également une civière fixée dans la benne, près de laquelle un nouveau siège a été installé pour surveiller le blessé pris en charge. Rapidement accessible, le sac d’intervention avec le matériel de premier secours se glisse dans un panier sur-mesure afin qu’il reste bien en place en cas d’évolution à vitesse plus soutenue. Un attelage avant et arrière mobile permet également de tracter une remorque ou extraire un jet-ski jusqu’à sa zone de stockage. Enfin, un toit et un pare-brise protègent les sauveteurs des UV ou des embruns car les postes de surveillance dépassent souvent les 8 heures en pleine saison. Un Kawasaki Mule Pro DX aux couleurs de la SNSM que vous pourrez croiser sur les côtes vendéennes cet été !