Reportage / Ernée Rando Quad

Nouvel événement réussi pour le dynamique moto-club d’Ernée sur son mythique circuit et nouvelle bonne prestation des Balada’Quads pour ces deux randonnées au cœur d’une Mayenne accueillante. L’Ernée Rando Quad est sur les rails pour devenir un rendez-vous majeur en 2020 !

Crédit photos aériennes : Simon Lemaître

 

Randonnée avec les Balada’Quads

Alors que la première édition était placée sous les couleurs de Polaris en 2018 pour la Rando du Grand Ouest, le moto-club d’Ernée a ouvert son rendez-vous annuel aux autres marques pour ce premier week-end d’avril. Cela permettait également d’impliquer les concessionnaires régionaux des autres marques et leurs clients, et l’on peut dire que la mayonnaise a commencé à prendre même si certains d’entre eux furent monopolisés par des salons agricoles alentours. Qu’importe, les randonneurs étaient bien présents pour les deux sorties tracées par les Balada’Quads, une association qui œuvre dans la région pour tracer des sorties tout-terrain en parfait accord avec les propriétaires terriens et les élus des municipalités traversées. Avec Christophe Ferron, le Président des Balada’Quads, hors de question de faire le zouave dans les chemins ou les cours de ferme sous peine de réprimande sévère ! On ne badine pas avec le comportement irréprochable employé depuis des années par ses adhérents, et force est de lui donner entièrement raison. Le briefing sera très clair en ce sens et tout le monde avait finalement le sourire aux lèvres lors de la pause café/brioche, satisfait d’avoir pu randonner paisiblement sans le moindre signe d’hostilité de la part des autochtones. Saluons également le travail de la vingtaine de bénévoles qui a encadré la rando et l’efficace travail de conseil et de prévention du Codever, sans oublier l’excellent accueil de Vincent et Robin à l’entrée du circuit.

 

Le MC Ernée ouvre les espaces !

Pendant que les trois groupes de randonneurs quad surfaient entre chemins creux, pistes agricoles et quelques inévitables (courts) rubans de goudron, le moto-club d’Ernée ouvrait la banderolée aux SSV. C’est justement à cause de mauvais agissements de quelques “énergumènes” l’année dernière que les Balada’Quads n’ont pas jugé opportun d’ouvrir la rando aux quatre-roues à volant pour cette édition 2019… Outre le fait d’avoir été exclus, les bougres ont aussi puni ceux qui avaient envie de se balader en respectant les règles de bienséance. En définitive, les SSV trouveront un terrain de jeu bien intéressant sur ce parcours de 16 km sans la moindre restriction que celle des capacités du pilote à garder ses roues bien au sol ! Un premier parcours en forme d’escargot offrait la possibilité de se mettre en jambes – ou plutôt de s’échauffer les bras ! – avant de passer à d’autres réjouissances dans des prairies mises à la disposition du MC Ernée par leurs voisins agriculteurs pour l’occasion. Un grand merci à eux et aux excellents traceurs du moto-club mayennais, car les lignes droites étaient bien droites et les courbes … bien différentes et incroyablement variées ! Mais l’enthousiasme ne retombait pas au bout de la banderole…

 

La surprise du chef !

Plutôt spécialisé deux-roues, le moto-club d’Ernée accueillera de nouveau le fabuleux Motocross des Nations en 2020, l’événement-phare de la planète moto tout-terrain ! Déjà organisateur d’une édition 2015 unanimement saluée par les observateurs pointus, le club dirigé par Philippe Lecomte nous avait gratifié d’une épreuve de Quad Cross de toute beauté en 2018, comptant pour le championnat de France FFM. Leur savoir-faire et leur volonté de bien recevoir ses hôtes se poursuivent même dans l’événementiel loisir, une marque de fabrique tout à leur honneur. Ainsi, Pierrick – le traceur en chef – et ses acolytes avaient ouvert de nouvelles pistes techniques dans les sous-bois proches du circuit pour le plus grand bonheur des amateurs du genre et la plus grande retenue de la part des novices ! Rien de dangereux en soi, juste une petite dose d’adrénaline pour ouvrir l’appétit avant de rentrer dans le grand réfectoire, où les participants se faisaient servir un copieux repas à table par l’équipe d’un traiteur local tout aussi pointu sur son menu que sont les arêtes des tables du terrain de motocross ! En guise de dessert, tout le monde – quads et SSV – pouvait accéder à volonté au parcours banderolé de 16 km ou à la zone d’essais orchestrée par les différents concessionnaires Polaris, Yamaha et Can-Am. Vivement 2020 que ça recommence !