Advertisement

Reportage / Bihr Adventure #5

La 5e édition du Bihr Adventure a sans doute été la plus belle. Une météo parfaite, des conditions de roulage idéales, avec juste ce qu’il fallait de technique. Que ce soit en quad, en SSV ou à moto, tous se sont régalé !

Ce rendez-vous annuel dans le Cantal est placé sous les couleurs de Bihr depuis maintenant cinq ans. Le distributeur français à dimension européenne s’investit toujours avec la même ferveur dans cet événement réunissant une grande partie de sa clientèle, à savoir les enduristes moto ainsi que les randonneurs/baroudeurs en quad et SSV. Une occasion également pour l’entreprise alsacienne de rassembler ses forces de vente et quelques-uns de ses revendeurs pour un week-end mécanique au grand air ! Toujours orchestré par l’équipe de JLFO, avec notamment Jean-Luc Fouchet en superviseur et Cédric Lucas (entre autres créateur de la piste du Supercross de Paris) aux commandes de la mini-pelle pour façonner les zones techniques, le Bihr Adventure conserve sa convivialité et sa proximité entre tous les artisans de ce week-end de randonnée. Car il s’agit avant tout de plaisir de conduite – ou de pilotage pour les plus sportifs ! – autour de Neuvéglise. Le Domaine de la Taillade offre un panorama idéal sur les monts auvergnats et l’on aperçoit même des sommets encore enneigés en ce 21 avril.

La matinée du samedi démarre sous un ciel bleu azur pour la remise du pack de bienvenue comprenant la plaque numéro à fixer sur les machines. Le premier départ n’est qu’à 14h30 pour les quads, ce qui laisse le temps de prendre un café-croissant tranquillement assis au soleil avec quelques partenaires de balade. Nous retrouvons un quatuor de Savoyards présents sur de nombreuses manifestations – et qui viendront d’ailleurs à la Rando Quad-SSV.com / GTR Days les 19 et 20 mai – ainsi qu’un groupe venu depuis Digne-les-Bains. L’ambiance est bon enfant, tout le monde a le sourire, sans pression du temps qui passe. Ceux qui ont dormi sur place dans leur tente ou leur camping-car discutent avec leurs voisins du week-end, histoire d’échanger les impressions sur les véhicules respectifs. Chez Bihr, on a dépêché la vaste semi-remorque qui sert de showroom avec les tenues Ufo, les casques intégraux Just1, les lunettes Oakley et les lubrifiants Motorex. Le distributeur d’accessoires et d’équipements en profite également pour faire essayer les nouveaux pneus Kenda Mastodon en mettant à disposition un set de roues adapté à chaque marque. Le stand Kenda tenu par Greg et José assurait gratuitement les petites réparations sur les pneus. Un service sympa quand on sait que Bihr possède 150 références de pneus rien que chez Kenda. Avec ITP, ART et Maxxis, cela représente un volume de 25 000 pneus par an !

Une fois le repas avalé sous le chapiteau ou le BBQ éteint dans la zone de bivouac, les motos ouvrent la piste avant que les groupes de 3 quads et/ou SSV ne s’élancent à leur tour ; une demi-heure après les deux-roues pour ne pas mélanger les deux catégories sur le tracé proches des 60 km. Le parcours débute par une belle banderolée large et sinueuse qui domine la Taillade, ce qui permet de lâcher les chevaux avant de plonger au fin fond de la vallée de la Truyère. Quelques parties plus techniques viennent pimenter le tracé, notamment lors du retour au camp de base où les organisateurs ont prévu une zone de franchissement de 200 m regroupant toutes les réjouissances du tout-terrain pur et dur : croisements de ponts, passage de pierrier et enfin montée/descente de rondins de bois ! Heureusement, quelques kilomètres plus tôt, une halte proposait de reprendre des forces à grands renforts de fromage local, de fruits et de boissons variées. Une nouvelle occasion pour les participants d’échanger avec d’autres passionnés de rando et d’apprécier le paysage vallonné de la région. Une spéciale tortueuse non-obligatoire laissait encore la possibilité d’affûter son pilotage incisif et d’ajuster ses trajectoires entre les banderoles avant la boucle du retour.

Si les derniers retours se feront sur les coups de 19 heures, les premiers arrivés ont profité d’une petite bière bien fraîche avant de défier quelques adversaires au… babyfoot ! Bihr avait effectivement prévu un petit tournoi convivial entre volontaires, avant de poursuivre l’apéro sous le chapiteau et un jeu de questions/réponses animés par l’excellent speaker Pierre Gauthier. Plus de 50 lots étaient offerts par Bihr à cette occasion, un choix difficile pour un distributeur quand on sait qu’il dispose de plus de 3 800 références rien que sur le catalogue Quad ! D’autres départs seront donnés le dimanche pour ceux souhaitaient s’engager sur les deux journées, soit 400 randonnées quatre-roues et autant pour les deux-roues. Un chiffre somme toute raisonnable pour ne pas perdre en liberté de rouler sur cet espace cantalien fabuleux pour les amateurs de tout-terrain. Un événement printanier qui se veut le pendant de l’AMV Quadrézienne, qui elle se déroule en septembre en Corrèze, où Bihr sera encore en bonne place sur le salon.