Raid Bleu / Bienvenue dans le Beaujolais !

Pour accueillir les participants du Raid Bleu, le Mont Brouilly et les collines du Beaujolais ont ressorti comme d’habitude leur parure dorée du plus bel effet. Mais cette année, le Mont Saint-Rigaud et les crêtes boisées qui barrent l’horizon sont déjà blanchies par la neige…

Les ouvreurs sont d’ailleurs à l’ouvrage. Ils ont passé la journée de mercredi à rouvrir le parcours et le débarrasser des branchages tombés sur les chemins. Par prudence, Dominique Rosset, le boss de l’organisation, a aussi décidé de retarder le départ ce jeudi matin d’une demi-heure. Tandis que des bandes de petits sorciers et de petites sorcières parcourent le village de Régnié-Durette, la plaque tournante du Raid Bleu, on a retrouvé avec plaisir l’accueil souriant des bénévoles de l’équipe Amada pour les habituels contrôles administratifs et techniques à la Halle des sports. Ces formalités auront duré jusque tard dans la soirée, et se sont terminées par la décoration des véhicules aux couleurs du Raid et de ses partenaires, avec cette année, un petit nouveau, votre site d’information Quad et SSV préféré ! Ces formalités réglées, comment mieux débuter la soirée entre copains qu’autour d’un verre au caveau de Régnié-Durette ou par une dégustation chez l’un des nombreux vignerons qui ouvrent, à l’occasion du raid, leurs chambres de vendangeurs, afin de saliver au menu de la première étape, une boucle de 160 km sur les pistes du Haut-Beaujolais, avec une pause de midi à Poule-les-Echarmeaux, pour permettre aux derniers arrivés de rejoindre le Raid en début d’après-midi. Le beau temps devrait en plus être de la partie ! On se retrouve donc, comme l’an passé, chaque jour pour le compte-rendu quotidien sur ce traditionnel raid.