Prise de contact des quads Can-Am 2018.5 ABS

La présentation presse organisée par Can-Am fut l’occasion de découvrir les premiers quads de série dotés de l’ABS. Une avancée technologique, mais pas que, dont pourront bénéficier les quadeurs dans moins de 3 mois !

Si Can-Am s’est concentré ces dernières années sur le développement de ses deux gammes de SSV, le groupe canadien n’a pas ménagé ses efforts sur l’évolution de ses quads Outlander et Renegade pour les adapter efficacement aux exigences européennes. Les fameux millésimes 2018.5, une sorte de transition logique entre les millésimes 2018 et 2019, ont en effet demandé 18 mois de développement pour l’adaptation de l’ABS.

Plus qu’une première mondiale, peut-être une révolution. Cet équipement dérivé de l’automobile, mais déjà utilisé par Can-Am sur ses motos trois-roues Spyder, permet en effet de faire homologuer ces quads dans la catégorie T3b, n’imposant aucune limitation de puissance, ni de vitesse ; à condition pour cette dernière de ne pas dépasser le pic des 85 décibels au test de nuisances sonores. Ainsi, les quads Can-Am MY18.5 dotés de l’ABS pourront atteindre la vitesse maxi de 105 km/h ! Une véritable avancée dans la législation. Pour autant, il ne s’agit pas d’une simple parade du constructeur. Le comportement au freinage est irréprochable, surprenant même, contrairement à ce que cette technologie initialement conçue pour la route pourrait laisser penser. Que ce soit sur le bitume ou une piste en terre, les freins répondent avec une efficacité remarquable. Le quad reste parfaitement en ligne, aucune vibration parasite due à l’ABS ne se fait ressentir au levier de frein. Can-Am a cependant travaillé dur avec l’équipementier Bosch pour adapter à la perfection l’ABS en usage mixte route/tout-terrain, soit 40 000 km de tests en 18 mois… Petit revers de la médaille, le Visco-Lok n’est pas compatible avec l’ABS et se trouve donc supprimé, mais ce dernier – qui calcule également la différence de vitesse entre les deux roues avant, et plus rapidement – le remplacerait avantageusement selon les ingénieurs. Nous attendrons toutefois un véritable essai pour confirmer ces dires.

Cette gamme Quad sera disponible chez les concessionnaires français entre décembre 2017 et janvier 2018, en fonction de la durée du transport transatlantique par bateau (BRP Europe en sait quelque chose, l’ouragan Harvey a retardé l’acheminement des véhicules de cette présentation presse d’une quinzaine de jours…). Les millésimes 2018.5 recevront en plus la toute nouvelle gâchette réversible. Cet équipement, totalement nouveau et inédit sur un quad de série, permet d’accélérer soit au pouce, soit avec l’index et le majeur ; un peu comme sur un jet-ski. Les ingénieurs de BRP se sont inspiré de leurs motomarines Sea-Doo, qui adoptaient déjà cette technologie iTC (Intelligent Throttle Control que l’on peut traduire par Contrôle intelligent de l’accélérateur) pour la gestion électronique des gaz. Sur le terrain, l’accélération semble plus douce, mais surtout la gâchette orientée vers l’avant apparaît nettement plus confortable à l’usage. Elle se positionne en fait comme un levier de frein « 2 doigts » de VTT, pour les connaisseurs en la matière. Il faut juste se rappeler de ne pas saisir la gâchette comme un levier de frein classique…

 

Si l’année 2017 fut plutôt fade en termes de nouveautés Quad chez Can-Am, la période de travail pour le développement de l’ABS et la mise en conformité avec la catégorie T3b est une énorme avancée pour les clients, qui disposent enfin d’un véhicule tout-terrain livrés avec ses pleines capacités d’origine (puissance et vitesse maxi). Pour les concessionnaires de la marque, c’est aussi un soulagement moral (…) et une argumentation qui vaut son pesant. Certains Outlander et Renegade resteront disponibles en version T3b sans ABS, mais leur vitesse sera alors bridée à 60 km/h conformément à la loi. Toutefois, la faible différence de prix sur certains modèles (voir news du 28 septembre) donne matière à réfléchir. Quant à l’adaptation de l’ABS sur les SSV Can-Am, il faudra attendre juin prochain pour le lancement de la production des millésimes 2019. Arrivée en France estimée dans le courant de l’été.


Tarifs des Quads Can-Am MY18.5 version T3b avec ABS :

Outlander 570 DPS ABS / 9 599 euros

Outlander Max 570 DPS ABS / 9 999 euros

Outlander Max 570 XT ABS / 11 499 euros

Outlander Max 650 XT-P ABS / 14 999 euros

Outlander 1000 XT-P ABS / 16 499 euros

Outlander Max 1000 XT-P ABS / 17 299 euros

Renegade 650 X xc ABS / 12 299 euros (photo ci-dessous

Renegade 1000 X xc ABS / 16 899 euros

Liste des concessionnaires

(Liste non exhaustive)