Advertisement

La Piste des Lions / 3e jour

Le printemps des Bois Noirs. Pour cette dernière étape, l’équipe de Dominique Rosset (Amada) avait préparé une entrée en matière sérieuse avec l’enchaînement de deux grosses montées truffées de marches et de rochers roulants sous les roues des quads et des SSV. L’effort en valait la peine puisqu’arrivé sur les hauteurs de Laprugne, on retrouvait le soleil.

Une commune inhospitalière, Saint-Priest, nous imposait ensuite une quinzaine de kilomètres de liaison sur le goudron avant de retrouver les belles pistes forestières qui quadrillent le Puy de Montoncel. Les quads basculaient ainsi sur son versant coté Puy-de-Dôme d’où l’on découvrait un panorama magnifique sur la Chaîne des Puys et les neiges resplendissantes du Massif du Sancy. De quoi inciter à faire la pause et à sortir quelques victuailles bien accompagnées, et à ce jeu là, les « Crotales Isèrois » ne sont pas les derniers ! Autres privilégiés, Brice et Marlène, un couple venu de Besançon pour leur première Piste des Lions. Quelques forfaits dans leur groupe en ont fait de véritables VIP. Ils disposent ainsi, rien que pour eux, de l’assistance et du guidage de Pascal et Patrick. « On est bien tombés et ils ont transformé notre point de vue sur les Parisiens, confie Marlène. C’est une randonnée très conviviale, dans de beaux paysages. Une belle expérience et une belle aventure à refaire. On a fait de belles rencontres, ajoute Brice, on reviendra certainement ! ».

 

Après la pause déjeuner à Laprugne, le dernier parcours remontait vers le Plateau de la Verrerie, avant de revenir au Mayet-de-Montagne, mais les participants pensaient déjà au retour tout en gardant plein de bons souvenirs de ces trois belles journées, débutées dans la fraîcheur et qui s’achèvent sous un soleil printanier. A bientôt pour une grosse galerie de cette randonnée, en ligne sur notre page Facebook, dans le courant de la semaine !

 

Article sponsorisé par :