Advertisement

Reportage / Mondial de la Moto à Paris

Dénicher des quads ou des SSV au Mondial de Paris 2018 relève pour une bonne part de la gageure… A part Can-Am, Kymco et Yamaha, la plupart des constructeurs ont zappé le rendez-vous parisien. Heureusement que pour satisfaire notre curiosité, la marque québécoise et son homologue taïwanaise présentent de vraies nouveautés.

 

Le Kymco MXU 700 EX fait peau neuve
A part le châssis et le moteur, tout est nouveau sur ce MXU 700 EX présenté au Salon de Paris. En dehors du relooking qui dynamise sa ligne et sa face avant, la plus grosse évolution du modèle haut de gamme taïwanais, réside dans le transfert du réservoir de carburant sous la selle, ce qui permet de passer sa capacité de 16,5 à 21 litres et d’abaisser le centre de gravité du quad. Sinon, on note l’adoption de triangles incurvés qui améliorent la garde au sol à l’avant, un nouveau tableau de bord avec un large écran plus lisible, de nouveaux comodos plus agréables à manipuler, ainsi que l’ajout d’un porte-bouteille dans l’aile avant gauche et d’un coffre équipé d’une prise USB à l’ancien emplacement du réservoir. Les ensembles protection tubulaire et porte-bagage à l’avant et à l’arrière ont également été revus et facilitent l’installation d’un top-case. Ce MXU EX sera disponible en version basique et haut de gamme comme ce modèle présenté à Paris. Il est homologué en catégorie T3B, vitesse limitée à 60 km/h, et sera disponible dans deux coloris : gris avec déco noire ou blanc avec déco orange. Les prix seront connus lors de sa mise en place dans le réseau en début d’année 2019.

 

Place au Can-Am Maverick Sport 1000R
Plus large de 25 cm que le Maverick Trail 1000 DPS que nous avons essayé pour vous il y a un mois, ce modèle « Sport » doté du moteur bicylindre 1000 R de 100 chevaux, disponible dans un unique coloris rouge corail du plus bel effet, revendique des performances et une polyvalence plus importantes. L’équipement n’est pas en reste avec des amortisseurs Fox Podium 2.0, un variateur CVT Quick Response System, une direction assistée DPS, un système de contrôle du freinage et de la motricité avec deux modes (Sport et Eco), un blocage de différentiel arrière, des jantes alu de 14 pouces chaussées de pneus Maxxis Liberty 28×10-14 ou encore un éclairage à Led. Ce Maverick Sport DPS 1000 R présenté à Paris avec de nombreux accessoires Lonestar Racing est affiché à 28 437 euros alors que la version de base ne dépassera pas 21 199 euros.

 

Yamaha privilégie le sport
Sur son stand, le constructeur japonais expose trois modèles de sa gamme sportive destinée aux jeunes de 7 à 77 ans, les quads YFZ 50 et YFZ450R SE et surtout le YXZ1000R qui devrait séduire les amateurs de véhicules sportifs… à volant !

 

Mais encore…

Pour le reste, il fallait se rendre sur le stand des autos Suzuki pour découvrir un autre quad enfant, le QuadSport Z50. Mais le Salon de Paris est aussi l’occasion de découvrir une multitude d’équipements et d’accessoires sur les stands des distributeurs, à l’image de Bihr qui présentait notamment les nouvelles tenues tout-terrain Answer.