Gare à vos photos…

On ne le répètera jamais assez, les loisirs tout-terrain sont dans le collimateur d’extrémistes verts qui voudraient sanctuariser la nature rien que pour eux. Leur cible préférée : des photos de véhicules prises hors des chemins… Suivez nos recommandations.

Des membres d’une certaine association soi-disant « pro-environnement » scrutent les réseaux sociaux en quête de l’image embarrassante. Et tous les comptes y passent : organisateurs de randonnées, concessionnaires (moto, quad, SSV et 4×4) et même grands constructeurs automobiles … bref, tous ceux qui sont susceptibles de passer à la caisse ! Car si la finalité de leurs recherches était un simple commentaire désobligeant, cela passerait encore, mais leur unique but est de porter cette affaire devant les tribunaux. Et la sanction peut être très douloureuse, avec des condamnations allant de 2 000 à 15 000 euros pour la photo d’un véhicule prise au bord d’un lac, d’une rivière ou simplement en dehors d’un chemin ouvert à la circulation ! On vous recommande donc trois choses : toujours avoir une attitude responsable, ne jamais circuler hors des chemins et des voies ouvertes à la circulation (hors-piste) et donc, de fait, de ne jamais avoir à prendre de photo – et encore moins de vidéo – d’un quad ou d’un SSV dans une situation qui pourrait inciter à des poursuites. Nous vous incitons, une fois de plus, à consulter ce Guide Pratique ou vous rapprocher du Codever (Collectif de défense des loisirs verts) pour assurer votre défense, au cas où…