Des évolutions chez Yamaha pour 2019

Après vous avoir dévoilé le nouveau SSV Wolverine X2 SE hier soir, voici ce qui attend les fans de la marque Yamaha pour le millésime 2019. Pas d’autres nouveautés, mais des évolutions pertinentes, notamment autour du YXZ1000R SS pour faciliter la pose du turbocompresseur optionnel…

Commençons par la gamme de quads, et plus particulièrement les familles Grizzly et Kodiak, ces emblématiques quads de la marque japonaise fabriqués dans l’usine américaine d’Atlanta. Suite à l’arrêt de la production du moteur de 708 cm3 chez Subaru-Fuji, les modèles 700 retrouveront l’ancien monocylindre de 686 cm3 mais avec une évolution « Phase II » promettant assurer des performances identiques en termes de puissance, de caractère, de consommation et de niveau sonore grâce notamment à une nouvelle cartographie. Dans le même temps, tous les 700 verront l’apparition d’un attelage unique à section carrée de 2 pouces portant la capacité de traction à 600 kg, en plus de la capacité de charge de 140 kilos sur les porte-bagages. Ces gros quads 4×4 chausseront des pneumatiques Maxxis marqués CE ; 25×12 pour les Kodiak 700, 26×12 pour les Grizzly 700. Le très beau Grizzly 700 SE coloris Backcountry Blue (Blue Max sur le marché français) adoptera des jantes noires en alu de 14 pouces avec des Maxxis Zilla MU01 en 27×10-14. Enfin, seuls les Grizzly et Kodiak version EPS (avec direction assistée) recevront le nouveau compteur digital à 14 fonctions du Wolverine X2.

Au niveau des disponibilités, les Grizzly 700 EPS et Kodiak 700 EPS seront dans les concessions dès le mois d’octobre 2018 en version homologuée T3b (septembre pour les non-homologuées), alors qu’il faudra attendre février 2019 le Kodiak 700 sans direction assistée (rouge ou vert). Il n’y a que le Kodiak 450 SE qui pointera son museau dès le mois de juilletBonne nouvelle, les tarifs restent inchangés : à partir de 9 999 euros le Kodiak 700 T3b, 11 699 euros le Kodiak 700 EPS T3b, 13 999 euros le Grizzly 700 EPS.

 

Enfin, la dernière évolution de la marque est pour le SSV super sportif YXZ1000R Sport Shift, dont la série limitée Blue Max réserve elle aussi son lot de modifications pertinentes. Esthétiques d’abord, avec une nouvelle face avant et un arceau redessiné permettant de diminuer la hauteur totale de la machine de 63 mm tout en relevant sa partie avant de 145 mm pour améliorer la visibilité sur des terrains accidentés depuis le baquet. L’arceau intègre de plus un renfort arrière en forme de croix. Sur le plan technique pur, le YXZ1000R SS 2019 adopte un positionnement du radiateur à l’arrière et une double ventilation (+ 32 % capacité et + 300 % de flux d’air par rapport à 2018), des disques et pistons d’étrier de freins avant et arrière plus gros, des fusées de suspensions arrière en aluminium avec roulements double rang, de nouveaux amortisseurs Fox 2.5 Podium RC2 à double ressort entièrement réglables, et des pneus Maxxis Bighorn 8 plis (29×9-14 et 29×11-14) offrant une durée de vie supplémentaire de 33 % et un gain 15 mm de garde au sol montées sur des jantes Beadlock au déport différent. Enfin, le ratio du premier rapport de boîte est diminué de 23,6 % pour améliorer l’évolution à vitesse lente dans le trialisant et le montage du kit Turbo sera facilité par le montage de série de bielles renforcées. Disponible dès novembre en version non-homologuée et décembre 2018 en version T1a. Tarif non communiqué.

 

Liste des concessionnaires

 

     

(Liste non exhaustive)