ESSAI / Textron Wildcat Trail 700 XT

Début septembre, Textron Off Road France annonçait le retour du plus petit des Wildcat, le Trail 700 XT. Dès sa disponibilité, la rédaction de Quad-SSV.com se glisse dans le siège baquet avec la complicité de la concession Quad Balade 51. Un retour qui ne déplaira pas aux amateurs de rando en duo.

Les randonnées tout-terrain en couple sont parfois source de dilemme… Achète-t-on un gros quad biplace, deux quads mid-size (dont un pour Madame !) ou commence-t-on à se pencher sur le cas d‘un SSV ? L’avantage de cette dernière génération de véhicule tout-terrain est une plus grande accessibilité à ceux et celles qui sont réfractaires au pilotage d’un quad, trop souvent comparé à une moto et qui peut donc refroidir les randonneurs les moins agiles. Avec son arceau de sécurité, ses sièges confortables et la facilité d’utilisation de l’ensemble volant / 2 pédales / boîte automatique, le SSV est on ne peut plus convivial pour les novices. C’est comme une voiture, mais encore plus simple ! Et dans le cas précis de ce Wildcat Trail 700 XT, on se sent rapidement comme chez soi ! Accessibilité aux sièges simplissime, gabarit dit « 50 pouces » pour se faufiler sur tous les chemins et poids extra-light qui donnent l’impression d’avoir un kart tout-terrain entre les mains.

 

Petit gabarit, maxi plaisir

A peine plus large qu’un gros quad biplace, le Wildcat Trail 700 XT présente une largeur de voies de 127 cm (50 pouces) et une hauteur totale de 163 cm, ce qui est fait le SSV sport-loisir le plus compact du marché. Il convient toutefois de ne pas le confondre avec le Wildcat Sport, essayé ici, qui est plus large de 25 cm pour une hauteur identique. Cette compacité ne nuit pourtant pas à l’espace de vie dans l’habitacle, accessible via les demi-portes antagonistes, où pilote et passager ne se gênent pas pendant une balade. Si le pilote dispose d’un siège baquet relativement confortable et réglable en recul, le passager devra se contenter d’une assise fixe et un peu plus basse. Pour lui, on aurait apprécié une poignée de maintien plus agréable que ce tube métallique de petit diamètre solidaire de l’armature de la porte. Heureusement une prise centrale en forme de levier de vitesse permet de s’accrocher correctement lorsque le rythme augmente.

 

Une sonorité envoûtante

Pour le confort, notre modèle d’essai dispose d’un demi-pare-brise en plexi, dont la hauteur est suffisante pour dévier l’air froid de cette mi-novembre. Il comprend même deux aérateurs pour chasser la buée en cas d’humidité persistante ou de pluie. Une option à 265 euros dont il ne faut pas se priver à notre humble avis ! En revanche, le toit en aluminium noir mat et le bumper avant sont offerts si l’achat du véhicule intervient avant le 31 décembre prochain… Soit un avantage-client de 1 033 euros. Bien calfeutré à l’intérieur de la machine, on peut s’engager sur les chemins champêtres régulièrement empruntés par la sympathique équipe de Quad Balade, qui nous accueilli pour cet essai. Un concessionnaire que nous présenterons dans un prochain article. Facilement mis en route, le bicylindre en ligne de 700 cm3 délivre toujours sa sonorité mélodieuse et incite à mettre le pied droit au plancher (avec modération quand même…) !

 

Une garde au sol un peu limite

Si ce SSV Textron Off Road est performant avec son excellent rapport poids/puissance de 7,01 kg/ch, le meilleur de la catégorie SSV sport-loisir, il n’en reste pas moins que sa garde au sol est limitée. Avec seulement 254 mm sous le châssis, il arrive fréquemment que le plancher du Wildcat Trail frotte le sol dans les ornières ou au passage d’une cassure. Rien de dramatique toutefois, il suffit de lever le pied et d’anticiper ces passages critiques. Après quoi le 700 XT fait preuve d’une bonne tenue de cap avec ses amortisseurs Fox Premium® Nitrogen – réglables uniquement en précharge – et ses barres stabilisatrices avant et arrière. Idem au freinage, où les 455 kilos à sec ne posent aucun problème à arrêter grâce aux 4 disques hydrauliques. Au détour des chemins sinueux et des intersections de la Vallée du Petit Morin, le Wildcat Trail 700 XT dévoile de franches reprises grâce au variateur Team®, qui transmet impeccablement les 64 chevaux aux roues motrices, soit au train arrière uniquement soit en mode 4×4.

 

Un bon verdict final

Textron Off Road propose un petit SSV de milieu de gamme performant et amusant. Il impose toutefois de débourser la somme de 16 990 euros, soit à quelques centaines d’euros près, le prix d’un gros quad biplace d’origine nord-américaine. Dans ce segment SSV sport-loisir, il se retrouve confronté au très bon Polaris RZR 900 (16 990 euros également) et surtout au Can-Am Maverick Trail 800 DPS avec son tarif agressif de 15 699 euros ; mais plus poussif avec ses 51 chevaux pour 603 kilos… Reste que son petit gabarit compact et son poids plume restent d’indéniables atouts pour un SSV. Quant à le préférer à un gros quad baroudeur biplace, nous dirons que c’est une affaire de goût et de pratique. Mais n’oubliez pas, Messieurs, qu’un SSV est peut-être plus accessible à Madame si vous voulez l’entraîner dans vos aventures tout-terrain… Et puis Mesdames, vous allez aussi prendre goût à un pilotage tout-terrain différent d’un quad. Bref, autant de bonnes raisons de se laisser tenter par un Side-by-Side Vehicle !

 

Liste des concessionnaires


 
 

(Liste non exhaustive)