Cyril Neveu sur le Dakar 2020 en SSV ?

Rencontré lors de la soirée de présentation du Ryker à la concession Can-Am Orléans, Cyril Neveu n’a pas caché son envie de participer au Dakar 2020 avec son fils Alexis … au volant d’un Can-Am Maverick !

Qu’est-ce qui a bien pu pousser le quintuple vainqueur du Paris-Dakar originel à revenir sur cette épreuve mythique ? Vainqueur de la toute première édition en 1979 au guidon d’un Yamaha XT500, Cyril Neveu aura scoré quatre autres fois ; l’année suivante en 1980 avec cette même moto, puis avec le team Honda France en 1982 sur XR, puis 1986 et 1987 avec la puissante Honda NXR750 bicylindre. Cette dernière victoire aura marqué les esprits de tous, notamment après un duel de longue haleine avec son adversaire Hubert Auriol, contraint à l’abandon devant les caméras de télévision après s’être brisé les deux chevilles. Depuis l’arrêt de sa carrière sportive en 1991, Cyril Neveu s’est consacré à l’organisation de rallyes, fort de son expérience de pilote. Il créera notamment l’agence NPO – pour Neveu Pelletier Organisation – avec son ami Jean-Christophe Pelletier, affaire qui sera revendue plus tard. Aujourd’hui, le légendaire pilote de rallye africain se dévoue aux amateurs de beaux volants, puisque Cyril Neveu Promotion organise cinq rallyes de voitures classiques et de GT, notamment le Rallye du Maroc Classic qui démarre le 16 mars prochain. On peut également ajouter le Rallye Adriatic Tour en mai, le Megève-Saint-Tropez en juin, le Rallye Entre 2 Mers en octobre puis le Portugal Tour en novembre.

Mais en cette soirée de mars, c’est au cœur de la concession Can-Am Orléans – dirigée par Didier Burban et Jean-François Feve à Olivet (45) – que les yeux de Cyril Neveu brille pour un objectif sportif qui le ramène quelques 40 ans en arrière, lorsque son père l’aida à participer à son premier Dakar, premier du nom initié par le regretté Thierry Sabine. « Il y a une chance pour que je sois au départ du Dakar 2020, mais il faut que tout se concrétise. Ce projet qui me tient à cœur, parce que je voudrais participer à ce rallye avec mon fils Alexis. Mon père m’a aidé à mes débuts et c’est lui qui m’a permis de faire la carrière que j’ai eu. Il est parti il y a dix ans, et je suis sûr qu’il serait heureux, depuis là-haut, de me voir faire un Dakar avec mon fils ! Après j’ai beaucoup de travail avec l’organisation de mes rallyes, ça ne va pas être simple, et puis il faut que Can-Am joue le jeu et que je trouve des partenaires ».

Et c’est donc en famille, avec son fils Alexis, que le champion moto veut se lancer sur ce Dakar nouvelle formule – il se murmure que l’édition 2020 se ferait en Arabie saoudite. Âgé de 30 ans, Alexis Neveu gère leur activité accrobranches au Leo Parc Aventures à Orléans et se montre tout aussi passionné que son père par les sports mécaniques, et notamment le quad ! Mais pour l’heure, il s’agit bien de SSV dans l’antre de la concession orléanaise et plus précisément de Maverick puisque Can-Am Orléans soutient déjà le pilote Nicolas Bidault en Championnat de France des Rallyes TT et prépare également de nombreux véhicules pour des clients exigeants. Et quand on lui demande pourquoi il a choisi un SSV, Cyril est catégorique : « J’ai choisi un SSV parce que ça se rapproche beaucoup plus de l’esprit d’une moto et on peut faire un classement honorable assez rapidement. Je m’en sens capable en tout cas. Les budgets en auto sont beaucoup trop conséquents, je l’ai déjà fait avec une voiture et ça ne m’amuse plus… ».

 

© Photos David Thomas (toute reproduction interdite)