Compte-rendu du Rallye des 7 Vallées d’Artois

Ce week-end de la Toussaint, c’est à Auchy-les-Hesdin (Pas-de-Calais) que se retrouvent les pilotes pour l’avant-dernière manche du Championnat de France des Rallyes Tout Terrain. Sur les 94 inscrits, on compte 19 SSV avec les principaux animateurs du championnat, mais aussi un équipage local féminin, Coralie Gengembre et Sophie Ragot sur le Can-Am Maverick n°465.

Le menu affiche un parcours de 370 km divisé en deux étapes avec 144 km chronométrés répartis en 13 épreuves spéciales, dont une nocturne le samedi soir. Le temps très humide de la fin d’octobre a rendu les pistes grasses et glissantes, ce qui n’empêche pas Maxime Fourmaux et François Cazalet de débuter en fanfare. Ils s’imposent dès la première spéciale et devancent le Polaris RZR de Victor Crevecoeur/Paul Durame de quelques dixièmes et Sébastien Guyette/Leila Chavanon de 6 secondes. Malgré une pluie persistante, le pilote nordiste enfonce ensuite le clou. Le duo Fourmaux/Cazalet enlève les trois chronos suivants et se hisse même sur le podium du classement scratch au terme des 4 premières spéciales. Seul à résister, le Belge Sébastien Guyette ne lâche que quelques secondes à chaque spéciale. Plus loin, c’est la bagarre entre le RZR de Victor Crevecoeur/Paul Durame, et les Maverick de Nicolas Bidault/Séverine Blanluet-Tardif, Romain Locmane/Alexis Misbert et David Bord/Laura Cormont. Victime d’ennuis électriques, Maxime Fourmaux cède ensuite à la pression de Sébastien Guyette qui gagne les 5e et 6e spéciales, puis la nocturne, où le leader du Trophée SSV se retrouve privé de sa rampe de phares et concède 16″. De retour au parc fermé, l’équipage belge est donc en tête du classement général et 3e au scratch, avec seulement 12″ d’avance sur Fourmaux/Cazalet. Suivent à plus de 2 minutes, Locmane/Misbert suivis de Bord/Cormont à 3’22 et Candido Hochedez/David Boutin, qui hissent leur Yamaha YXZ1000R à la 5e place.

Le dimanche, alors qu’une pluie fine continue d’arroser les pistes jusqu’en fin de matinée, Maxime Fourmaux repart le couteau entre les dents avec un Maverick qui, après un changement de pompe à essence, a retrouvé toute sa pêche. Le pilote nordiste enchaîne les victoires de spéciales et retrouve ainsi la tête de la catégorie SSV dès le troisième chrono, puis le podium au classement scratch. Derrière, Sébastien Guyette s’accroche et figure lui aussi dans les meilleurs temps scratch, mais il doit se contenter de la deuxième place à l’arrivée avec 53″ de retard sur Fourmaux/Cazalet, qui finissent également seconds au scratch. Plus loin, David Bord se distingue avant de sortir de la piste dans la troisième spéciale. Régulièrement aux avant-postes, Romain Locmane et Alexis Misbert complètent donc le podium avec 6 minutes de retard. Ils devancent Candido Hochedez/David Boutin sur Yamaha, Nicolas Bidault/Séverine Blanluet-Tardif sur Can-Am et Robert et Catherine Warnier sur Polaris RZR. L’équipage féminin Gengembre/Ragot termine lui en 10e position alors que les conditions extrêmes de ce rallye ont entrainé l’abandon de 9 SSV. Au classement du Trophée SSV, Maxime Fourmaux est maintenant un solide leader avec 11 points d’avance sur Sébastien Guyette. La prochaine et dernière épreuve de la saison, le Rallye Plaines et Vallées, a eu lieu du coté de Dreux (Eure-et-Loir) du 22 au 24 novembre. Nous reviendrons sur cette manche finale très rapidement !

© Photos Dimitry Norry, Christian Lecourt, Pixoffroad (pix-off-road.jimdo.com)

Retrouvez les classements complets sur le site de la FFSA