La 32e édition de Pont-de-Vaux s’annonce bien !

Après quelques frayeurs administratives avant l’été, la 32e édition du Mondial du Quad va finalement envoyer un gros programme sportif. De nombreux prétendants à la victoire auront à cœur de détrôner Antoine Cheurlin et Randy Naveaux, vainqueurs en 2016 avec Julien Marin et l’an passé avec leur coéquipier de luxe Romain Couprie.

Cette année, le Team Drag’On alignera l’Italien Andrea Cesari comme troisième pilote, qui est en d’ailleurs en lutte avec Randy Naveaux pour remporter le championnat de France Quad Cross Elite. Présent sur le podium ces deux mêmes années, le team local By Rapport / PSR mettra encore toutes les chances de son côté pour grimper sur cette première marche qui leur a échappé de peu… Sur les 3 machines engagées par le team manager Alexis Monin, on retient notamment l’équipe composée de Jérémie Warnia, de l’Anglais Paul Holmes et de Sylvain Petit. Mais ils ne seront pas les seuls à vouloir décrocher le Graal. Si le quintuple champion US Chad Wienen – le pilote le plus rapide en piste en 2017 – ne sera finalement pas présent cette année pour des raisons familiales, les Américains du team 4 Liberty dépêcheront les trois riders expérimentés que sont Jarrod McClure, Brycen Neal et Beau Baron sur un Honda TRX450R préparé à la perfection.

Mais les différentes nations européennes ont également de belles armes mécaniques… A commencer par le team hollandais CRQF, qui aligne trois excellents pilotes avec Mike Van Grisven, Joe Maessen et Marc de Vries sur un quad animé par un moteur Honda. Leurs voisins et néanmoins adversaires de W-Tec auront également de belles machines sur la piste de Pont-de-Vaux. Du côté anglo-saxon, on peut compter sur Sheldon Seal, David Cowan et Mickael McAneney, quatrièmes l’an passé, pour viser l’une des trois places supérieures, à moins que l’un des deux Yamaha du Rocketman Racing Team ne leur vole la vedette ! Justin Reid sera à nouveau présent sur un Yamaha Banshee pour faire miauler le 2-temps avec ses comparses Dafydd Davies et Leon Rogers. Et si la surprise venait des teams Estika 13 (Portugal), MGM Quadmania (Italie) ou Polish Racing Team (Pologne)…

Enfin, l’histoire des 12 Heures de Pont-de-Vaux nous a appris qu’il ne faut jamais négliger les outsiders, comme l’excellent team SMX Racing avec le trio emmené par Jérôme Connart, Kevin et Pierrick Schweda – lequel était à deux doigts de remporter La Motor’s – ou le second équipage Dutu/Cambres/Constans, ainsi que le team Lyolyl avec Lylian Léger, Thibeau Deprince et Nicolas Boucher. Sixième en 2017, le duo Bouillet/Pichat, natif du département de l’Ain, aura l’envie de briller devant ses supporters, tout comme le Lyonnais Laurent Boissy, régulièrement aux avant-postes et nouvellement sélectionné en Equipe de France pour le Quad Cross des Nations. N’oublions pas les équipages féminins qui viendront défier Justine Lesselingue et Kelly Verbraeken (team Clody), dixièmes l’année dernière, comme le team Marfort avec Cloé Marfort, Séverine Astier et Camille Petit, le Team Princess (Laura Legrand, Flavie et Alison Demeude) ou encore le Team anglais K-ATV Girls, ni quelques compositions mixtes avec Betty Kraft et Thierry Bauchiero (TBS), Savannah Van der Laan et équipiers du team Goldspeed/VLS ainsi que le Team 69 PDV de Nathalie Duplan, Sonia Baudoin-Guerard associées à Philippe Capela.

Comme chaque année, les 12 Heures de Pont-de-Vaux – dont la première manche se disputera dès le vendredi soir dès 20h30 – seront entrecoupées d’autres épreuves sportives, comme le Kenny Quad Contest, le Maxxis Kids Quad ou le Maxxis Trophy SSV, qui roulera sur une piste annexe homologuée FFSA. Un grand show freestyle, avec notamment un back-flip réalisé avec un SSV CFMoto, donnera d’autres sensations aux spectateurs, qui pourront également découvrir de nombreuses nouveautés sur les stands des exposants. Encore une belle édition qui s’annonce !


Toutes les infos sur le site de PDV Racing