Reportage Raid Bleu 2019 : Etape 4, le bouquet final

Après la soirée de gala de samedi animée par un orchestre de rock, les organisateurs ont offert aux participants un peu de repos supplémentaire en reculant l’heure du départ de la dernière étape d’une demi-heure.

 Le programme est lui aussi allégé avec une boucle de 120 km permettant à chacun de pouvoir repartir à la maison pas trop tard. Certains prennent d’ailleurs le chemin du retour dès ce dimanche matin. Ce n’est pas le cas des plus acharnés, comme l’équipe de la concession 1001 Quads d’Arras ou celle de Choffe Motoculture, venue des Vosges qui randonne en famille avec un RZR 1000 4 places qui permet à Marlène et Stéphanie d’emmener leurs petites Jade et Carole, le seul équipage 100% féminin du Raid Bleu ! Le road-book nous entraine d’abord sur les crêtes du Beaujolais où le soleil fait une timide apparition. La boucle se poursuit au milieu des bois et des bocages jusqu’à Jullié, puis Cenves où nous attend une dégustation des fromages de chèvre locaux.

Après cette pause, le parcours file vers Monsols pour retrouver les reliefs du Mont Saint-Rigaud et des pistes plus techniques, toujours aussi pentues, encombrées de rochers, d’ornières boueuses et de racines. Le rythme est tranquille et la pluie a la bonne idée de nous épargner pour cette matinée. On savoure ainsi une dernière fois le passage du Sornin, puis la montée jusqu’à la Roche d’Ajoux avant de rentrer à Régnié-Durette après un dernier détour par la célébrissime « Piste du Gaz ». Après avoir dépanné de nombreux participants tout au long de ces quatre jours, le Garage Garon à Régnié est encore ouvert ce dimanche. Il permet cette fois de commencer un nettoyage des machines particulièrement corsé cette année !