Coup de chaud sur La Motor’s…

Ultime rendez-vous sportif avant la courte trêve estivale, l’endurance La Motor’s a bien failli être annulée à la dernière minute. En cause, un pic élevé de pollution dû à la canicule a imposé à la Préfecture du Rhône d’annuler toutes les manifestations de sports mécaniques… Et pour une fois, on a rarement été aussi content de prendre une pluie diluvienne trois heures durant !

Il s’en est fallu de peu pour que cette 7e édition de La Motor’s tourne au cauchemar. Les températures caniculaires de cette fin juillet auraient pu être fatales à cet événement si une pluie salvatrice n’avait permis de faire le forcing pour lever l’interdiction de la manifestation sportive… L’orage qui ne s’est abattu que le samedi matin sur le secteur de Mornant a toutefois imposé de réaménager les horaires des essais. Initialement prévu dès 9 heures, ils n’ont débuté qu’à 13 heures pour les trois catégories, Baroudeurs, Sports et Kids. Un gros soulagement pour l’excellente équipe d’organisation menée par Bernard Grataloup (photo ci-dessous), dont l’association La Motor’s travaillait depuis plusieurs semaines pour préparer cette compétition et accueillir les participants dans les meilleures conditions. La présentation des équipages la veille au soir avait déjà un air de fête. Une fois ce coup de pression retombé, place à la course… Pardon, aux courses, chacun dans sa catégorie !

Les quads sportifs 4×2 ouvraient le bal de fort belle manière, notamment avec un duel haletant entre Florent Ramel (#5) et Yeloïck Bourguignon (#222). Une grosse attaque qui s’arrêtera à mi-course pour le tandem Ramel/Dadaux, le quad n’ayant visiblement pas apprécié ce rythme digne d’un championnat de France… Partis plus raisonnablement, le duo Julien/Bos (#48) remporte la manche pour seulement 1’14″ sur Grobon/Fernandes (#40) et 2’40″ sur la paire Charbonnel/Pardo-Gastaldi (#155). Dans la seconde manche, Jérôme Connart – associé aux frères Kevin et Pierrick Schweda – va faire parler la poudre du KTM préparé par son atelier SMX Racing. L’entreprise de Jérôme soutiendra d’ailleurs Alexandre Giroud (#260) en vue du prochain Dakar, lequel participait à La Motor’s avec son frère Kevin avec une 13e place satisfaisante au classement final. Le trio remportera toutes les autres manches, ce qui aura dû leur offrir la victoire finale sans cette satanée surchauffe en première manche, qui les privera d’une meilleure position que neuvième… On notera également les belles prestations de Romain Besson et Alexandre Georges (#54), cinquièmes au terme des 4 manches, ou l’excellente entente mixte entre Betty Kraft et son coéquipier Thierry Bauchiero (#39), dont le pilotage précis leur a permis de rentrer dans le Top 10.

 

Dans la catégorie Baroudeurs, celle des 4×4, la course avait bien commencé pour Laurent Moretton (#43), vainqueur de la première manche devant Frédéric Lenglart (#13) et Alain Bonnard (#42), tous trois roulant souvent ensemble par ailleurs. Une histoire de copains qui tournera finalement à l’avantage de Frédéric Lenglart après que Laurent Moretton ait cassé le support d’amortisseur de son quad dans la 3e manche … alors qu’il remportera trois des quatre courses réservées aux gros baroudeurs. Aucune rancœur pour le Champion de France Cross Country 2017, qui soulignera l’excellente ambiance dans cette catégorie 4 roues motrices. C’est sans doute ce qui attire l’ex-judoka David Douillet (#9), toujours séduit par la discipline, mais qu’il trouve toujours aussi difficile physiquement. Et pourtant, son gabarit et son approche de la compétition à haut niveau aurait pu nous faire croire le contraire ! Il pourra se féliciter de ses 3 places dans le Top 10. On attendait un peu mieux du Nordiste Yoann Decressonnière (#85) après sa 2e place dans la seconde manche, mais pour lui aussi, les conditions de course semblaient un peu trop physiques… Le jeune pilote du Team Xtrem Quad Creuse Valentin Morbrun (#86) termine second au général après deux belles 2e places dans les deux dernières manches, grillant ainsi la politesse à Alain Bonnard. La régularité paiera pour Franck Artaz (#127), accrochant ainsi la 4e place finale devant le premier duo de la catégorie composé de Thibaud Loubière et Samuel Rouanet (#47).

 

Dernière catégorie et non des moindres, celle des Kids, réservée aux quadeurs de 7 à 15 ans. Là encore, le spectacle était au rendez-vous avec une belle bataille entre trois jeunes pilotes qui tournera à l’avantage de Alexis Marthoud (#45), dominateur de 3 des 4 manches. Et pourtant, il avait de sérieux adversaires contre lui entre Tony de Palma (#214) – actuellement en tête du championnat de France Espoirs – et César Merle (#160), dont les paternels respectifs Pascal et Pierre ne sont pas inconnus dans le milieu de la compétition. Comme quoi, le virus du quad est héréditaire ! La petite douzaine de jeunes riders avaient plus d’une heure de course sur l’ensemble du week-end pour se faire plaisir et ramener un petit trophée à la maison, comme Hugo Menier (#52) qui montera sur la 3e marche du podium final après une régularité sans faille sur ses quatre courses. Baptiste Marthoud (#46) et Mathéo Goutagny (#32) complètent le Top 5 devant Léo Halus, Alban Delacambre, Emilien Richard, César Merle, Mathéo Peyron et Loan Charbonnel. Enfin, soulignons encore une fois l’excellente organisation de l’association La Motor’s, laquelle a remis un lot conséquent à chacun des Kids (pièces racing, pneus, huile ou bon d’achat, soit un total de 4 000 euros de dotation) grâce à ses nombreux partenaires dont JSL Production, By Rapport, Ets Grataloup.


Vous pouvez retrouver un album photos de la compétition sur notre page Facebook.

© photos : Daniel Vernois / Quad-SSV.com