Reportage Rando Téléthon de Mollans-sur-Ouvèze

Pour nombre de clubs et de passionnés, le Téléthon marque un rendez-vous important de l’année. C’est d’abord une occasion de passer un bon moment sur les pistes à l’approche de l’hiver, de donner une bonne image de notre loisir favori, et enfin de participer au grand élan de générosité qui permet depuis des années de faire avancer la recherche médicale et de soutenir les malades atteints de la mucoviscidose. Quad-SSV.com soutient bien entendu cette belle initiative et nous étions cette année à vos côtés à Mollans-sur-Ouvèze, dans le Sud de la Drôme, où le Club Quad Senteurs organise une randonnée Téléthon depuis une dizaine d’années.

Perché sur un rocher surplombant l’Ouvèze, le village de Mollans est depuis toujours une porte d’entrée vers les Baronnies provençales. De cette position stratégique, entre le Comtat Venaissin et le Dauphiné, il garde deux châteaux féodaux, un pont défendu par une tour surmontée d’un beffroi et des ruelles étroites bordées de maisons anciennes. Le rendez-vous est fixé sur la place de l’école, où le Téléthon a installé ses banderoles et ses animations. Il fait frisquet et le café est apprécié avant de prendre le départ. Jérôme, le président du Club Quad Senteurs a déjà réparti les groupes et même guidé, pour les plus mordus, une balade nocturne dès le vendredi soir. Encadré par Patrick et Christophe, deux amis venus de Haute-Loire, le premier groupe rassemble des adhérents du club et quelques fidèles de cette randonnée Téléthon, habitués à rouler ensemble. Un peu plus tard, c’est au tour de Jérôme de partir sur la même boucle, mais dans l’autre sens, avec pour objectif de se retrouver pour une pause au milieu du parcours. Sur un chemin qui remonte le cours de l’Ouvèze, Jérôme emmène, un groupe où les moins expérimentés trouvent facilement leur place et découvrent le guidage en tiroir. On découvre bientôt l’église de Pierrelongue, perchée sur son rocher, avant de traverser la rivière et de filer plein Nord. La piste caillouteuse trace à coups de grands virages au milieu des pins et des chênes de la Forêt des Baronnies. Jérôme, qui connait tous les chemins de la région, s’est contenté d’une reconnaissance pour s’assurer de l’état du parcours. « Avec l’habitude, l’organisation ne prend pas trop de temps, dit-il. On connait aussi les élus, ce qui nous permet d’emprunter des pistes qui nous sont d’habitude fermées ». On attaque ainsi la montée du Col de la Vote qui nous dépose sur des pistes de crête où les cols s’enchaînent à près de 900 m d’altitude. Ils nous permettent aussi de faire des pauses et d’admirer le paysage bossu des collines de la Drôme.

 

Pause gourmande à Vercoiran

« Cette randonnée pour le Téléthon a été lancée il y a une dizaine d’années par mon ami Patrick et un groupe d’agriculteurs de Mollans-sur-Ouvèze, précise Jérôme. J’ai participé à son organisation avant de la reprendre en association avec le Club de quad de Mévouillon, deux ans plus tard. On est monté à plus de cinquante participants dans les années 2011-2012, mais cela devenait difficile à gérer. Depuis, on est plutôt entre trente et quarante machines au départ, avec beaucoup de clients de Baronnies Quad ». Le concessionnaire drômois diffuse en effet l’annonce de la randonnée à son fichier clientèle. Entre temps, les chemins sont devenus plus rugueux et évoluent maintenant à flanc de colline, nous révélant au Sud la haute silhouette du Mont Ventoux, et vers le Nord, le foisonnement de pics, de rochers, de crêtes et de montagnes des Hautes-Baronnies. Enfin après voir enfilé les épingles serrées d’une descente étroite et tortueuse, les quads déboulent sur le Moulin de Vercoiran, où Monsieur le Maire a la bonne et généreuse idée de nous offrir le café. Les vignerons du club, comme Joël et Gaby, ont aussi prévu des fromages, des cochonnailles et quelques bonnes bouteilles pour enrichir le menu. Une fois requinqués, il ne reste plus qu’à revenir vers Mollans, cette fois-ci par l’autre rive de l’Ouvèze, et d’autres collines, d’autres cols, d’autres plateaux et des kilomètres de pistes caillouteuses, à travers les bois qui tapissent les contreforts du Mont Ventoux. « Le bilan est très positif, conclut Jérôme en fin de journée. Il n’y a eu aucun problème et au final, la randonnée a permis de collecter 1 300 euros pour le Téléthon. Je regrette juste qu’il n’y ait pas eu plus de monde. Mais cela n’a rien d’inquiétant ». A cause sans doute des difficultés de circulation liées aux barrages des “Gilets Jaunes”, les groupes qui viennent habituellement de Salon-de-Provence et de Montélimar ne sont pas déplacés. « Qu’importe, on remet ça l’année prochaine et aussi à l’occasion des Virades de l’espoir » ajoute encore le Président du Club Quad Senteurs.

 

Le club organisateur

Créé en 2007 par un groupe de passionnés de Mévouillon, une commune des Hautes-Baronnies éclatée en plusieurs hameaux, le Club Quad Senteurs compte aujourd’hui 25 adhérents réunis autour de Jacky Desbes. Présidé depuis 2015 par Jérôme Bompard, il propose une sortie mensuelle, et en saison des week-ends en Auvergne, dans les Pyrénées ou ailleurs, notamment sous la forme d’échange avec d’autres passionnés. Le club organise également chaque année des randonnées au profit du Téléthon et des Virades de l’espoir. Contact : Club Quad Senteurs, Jérôme au 06 60 27 65 00.