Journée Club NoLimit : pour les purs et durs !

La journée balade/franchissement co-organisée par Proquad et NoLimit, annoncée conviviale et empreinte de bonne humeur, s’est soudainement transformée en “hivernale” pour baroudeurs purs et durs… La faute à une brutale chute des températures et des averses de pluie et de neige mêlées. Mais les bons ingrédients d’une vraie rando tout-terrain étaient bien là !

En ce dimanche 10 décembre au petit matin, il ne faisait vraiment pas bon mettre un quadeur dehors sur les hauteurs de La Royère, un joli domaine tout-terrain dominant Manosque et les Alpes de Haute-Provence. Pendant que le maître des lieux Eric Carlini alimentait le poêle à bois de copieuses bûches de chêne, son fils Enzo et sa compagne Jessica accueillaient les plus courageux. En effet, face à la perturbation annoncée la veille aux infos, quelques participants ont préféré annuler leur venue dans le Luberon… Erreur, si les absents ont évidemment tort, ils ont surtout trahi leur statut de baroudeur, et ça, ce n’est pas bon pour la réputation ! Vous voyez, malgré ce froid sibérien, la bonne humeur donne le sourire aux bonnes âmes, le café et les brioches se chargeant de réchauffer le corps. Après un briefing rappelant les bonnes règles de respect d’autrui, la randonnée de 77 km – qui traversera de paisibles villages isolés – fut entamée par les pistes escarpées du domaine. Un début de parcours idéal pour échauffer (réchauffer !) les muscles avant d’attaquer des chemins plus roulants. Au bout d’un kilomètre, une pente abrupte allait mettre le groupe d’une vingtaine de machines dans l’ambiance…

 

Tout le monde passera cette difficulté sans encombre, hormis un couple dont c’était la première sortie au volant d’un Polaris General. Face au gros dénivelé, son pilote a préféré confier le volant à Enzo, alors que son plus jeune frère Eliot fermait la marche en s’assurant que le groupe suivait le rythme. Volontairement soutenue pour ne pas se refroidir, la vitesse de croisière était adaptée en fonction de l’état du sol, régulièrement parsemée de véritables plaques de verglas. Même la terre du chemin nous menant vers les hauteurs du Massif du Luberon était gelée, imposant un rythme plus prudent pour ne pas glisser dans le ravin. Bizarrement, on a tout de suite plus chaud malgré la température négative ! C’est au bout de ce superbe passage qu’un des braves baroudeurs aura choisi d’imposer une petite pause pour réparer le pneu de son Sportsman XP 1000. Une mèche et un coup de compresseur plus tard, l’équipée se remet en route vers la grange de Didier, une connaissance d’Eric Carlini qui a gentiment mis sa grange à disposition pour la pause casse-croûte à l’abri d’une pluie glaciale. Un arrêt en pleine nature où saucisson et pâté ont accompagné le pain et un petit Gaillac consommé avec modération. Il fallait bien un peu d’antigel par ce temps !

 

Le ventre rempli et une photo-souvenir plus tard, tout le monde reprend le guidon ou le volant, le nombre de quads équivalant celui de SSV, majoritairement composé de Polaris RZR et General 1000. Bien heureux d’ailleurs le couple qui avait un pare-brise intégral et un toit ! Les deux membres des Quadeurs de Praloup ayant fait le déplacement n’avaient pas l’air gêné par le froid, contrairement aux Marseillais – dont de nombreux clients de la concession Proquad Polaris – qui auraient préféré la douceur méditerranéenne. Le temps couvert ne nous a pas permis d’apprécier la vue sur le Mont Ventoux enneigé, et c’est donc sur une grosse pizza cuite à la demande que le groupe se vengera, NoLimit ayant eu la bonne idée de faire venir un pizzaïolo à La Royère. Après ce copieux repas et une délicieuse tarte aux fruits, seuls trois courageux se sont élancés sur les pistes privées du domaine pour la session de franchissement prévue l’après-midi. Il faut dire que la pluie battante a refroidi les ardeurs des plus combattifs, et pourtant il y avait de quoi faire monter la température sous le casque dans les zones de trial. En suivant les traces d’Enzo au volant de son RZR900S, les deux pilotes de SSV ont pu tester leurs propres limites et celles de leurs machines en toute sécurité. C’était d’ailleurs le but de cette journée, qui sera vraisemblablement reconduite au cours de l’année 2018. En tout cas, un grand bravo aux vaillants passionnés présents à cette journée club !

 

NoLimit, l’évasion sans frontières

La dream team NoLimit ne s’arrête pas aux portes du Luberon, même si elle peut organiser un mini-raid de 5 jours non-stop dans cette magnifique région française, entre Drôme provençale, Gorges du Verdon, Mont Ventoux et pause-baignade au Lac de Sainte-Croix. Si Eric Carlini sillonne les pistes provençales depuis plus de vingt ans, son goût de l’aventure le mènera naturellement vers une Corse qu’il affectionne particulièrement de par ses origines, mais aussi vers la Sardaigne, le Maroc et plus récemment le Portugal et la Croatie. Faire découvrir de nouvelles destinations et générer des rencontres conviviales font partie des objectifs de cette société d’événementiel, autant que prendre du plaisir au guidon d’un quad ou au volant d’un SSV, quelle que soit leur marque. Si vous évadez dans la bonne humeur est votre crédo, NoLimit saura répondre à vos attentes. Elle reçoit régulièrement des comités d’entreprise connues pour leurs séminaires annuels, puisque la location de quad ou SSV Polaris est possible. NoLimit au 07 82 30 22 23 ou nolimitevents8@gmail.com et sur leur page Facebook